Que veut dire maitriser sa télépathie?

Posted by

Vous maitrisez votre exercice télépathique (1) lorsque vous maitrisez votre perceptivité mentale ainsi que votre émitivité mentale.

Pré-requis à la maitrise de sa télépathie

Pré-requis #1: Vous devez être dans un état d’ouverture d’esprit et non de fermeture pour mettre à la connexion mentale et télépathique de se faire. Autrement aucune connexion ne se produira et donc, votre télépathie sera en échec de cause à effet. Pour cela il ne faut pas avoir peur de l’autre, de son regard, jugement ni être dans un état de timidité, de renferment sur soi voir d’agressivité. Mais plutôt de lâcher prise de toute défense et résistance pour laissez venir et accueillir en soi les énergies des autres. Nous sommes tous et toute reliés les uns aux autres dans l’énergie et la conscience de l’univers. Nous sommes un.

Pré-requis #2: Vous devez être sur la bonne fréquence mentale pour pouvoir émettre vos propres pensées, mais aussi pour recevoir les pensées des autres. C’est comme être sur une station radio, si vous n’êtes pas sur la bonne fréquence, vous ne captez rien. Ici en télépathie c’est exactement la même chose. C’est la fréquencité mentale. Pour ce faire focalisez vous sur l’esprit, l’énergie des autres et poser l’intention d’entrer en syntonisme avec ces derniers. Traduction: vibrez sur la même harmonique, soyez sur la même note dans un état de fusion mentale. C’est ce qui s’appelle aussi être sur la même longueur d’onde au sens propre du terme. Ce qui rejoint ce qui a été précédemment écrit: Nous sommes tous et toutes reliés les uns aux autres.

Pré-requis#3: Le regard. Établissez la connexion et la syntonie mentale à travers votre regard. C’est à dire regarder droit dans les yeux votre percipient. Ce que les anglophones appellent le Eye Contact. On dit que les yeux sont les fenêtres de l’âme, ce qui est véridique. Car c’est à travers le contact de regard à regard que vos communications télépathiques vont s’établir. Le contact visuel sert de fil d’ariane pour le transfert des charges psychiques. Dans ce sens, il faut se rappeler que la pensée est une unité électromagnétique qui se charge et se décharge au moment de son transfert. Toutefois faire cela nécessite d’avoir une bonne confiance en soi et de ne pas avoir peur de la réaction de l’autre. Sinon vous n’oserez pas regarder l’autre dans les yeux.

Regardons maintenant la maitrise de la perceptivité mentale et de l’émitivité mentale de plus près.

La maitrise de la perceptivité mentale

Vous maitrisez votre perceptivité mentale lorsque vous posez votre attention sur une personne (que vous connaissez ou non) et que toutes ses pensées s’affichent dans votre espace mental de manière claire, nette et précise soit sous forme d’image, de voix ou de sensation/émotion. Cela ne doit pas être un fragment d’image furtive ni une voix étoffée et inaudible, mais une vision mentale aussi nette que le texte que vous lisez et une entente de voix très limpide. Comme si la personne parlait à haute voie . Cette maitrise nécessite:

  • être dans le momentum, dans l’instant présent afin d’être dispo (ne pas être perdu dans ses pensées. Si vous êtes dans vos occupations physiques ou mentales, vous n’êtes pas présent à vous-mêmes et le message télépathique vous passera sous le nez, sans que vous en ayez eu pris conscience) Soyez réceptif à ce qui s’élève dans votre champ de conscience. C’est la réceptivité mentale.
  • avoir la maitrise/stabilité émotionnelle (être psychologiquement fort pour pouvoir encaisser (2))
  • acquérir la perception profonde de son espace mental afin d’être en capacité de voir et entendre clairement les pensées captées (les messages télépathiques se manifestent et se perçoivent en profondeur et non à la surface de votre corpus énergéticus/corps psionique. Si vous restez à la surface, soit vous ne captez rien, soit vous captez un faible écho lointain et non-identifiable)
  • acquérir la compréhension intuitive (un message télépathique se comprend par l’intuition, non par l’intellect, la déduction ou la logique.)

Nous sommes ici dans de la véritable et authentique télépathie. De la télépathie pure et dure comme elle se pratique dans la réalité. Ce n’est pas le pays des bisounours

La maitrise de l’émitivité mentale

Vous maitrisez votre émitivité (ou émissivité) mentale lorsque vos pensées sont transmises de manière consciente, volontaire et automatique dans l’esprit de votre percipient. Autrement dit, votre télépathie doit être fluide. Mais aussi que votre percipient voit et entend cette pensée de manière claire et nette, même si ce dernier n’est pas télépathe. Concrètement si vous visualisez un objet et que vous le communiquez à votre percipient, ce dernier doit voir cet objet apparaitre devant lui (hallucination télépathique). Si vous prononcez une phrase mentalement et que le vous la communiquiez toujours à votre percipient, ce dernier doit entendre votre phrase à haute voix dans sa tête (clairaudience). Cette maitrise nécessite:

  • avoir la maitrise de ses pensées (ce qui se conçoit clairement, s’exprime clairement)
  • être dans une concentration mentale profonde
  • être en haute énergie (pas de fatigue, etc)

Maintenant si vous n’y arrivez pas, c’est de votre seule et unique responsabilité. Autrement dit c’est vous qui ne maitrisez pas encore votre émitivité mentale. Cela ne vient pas de votre percipient, mais de vous. Donc inutile de rejeter la faute sur ce dernier. La télépathie fonctionne aussi bien avec des télépathes qu’avec des non-télépathes tant qu’il y en à 1 des 2 qui soit télépathe. Ici en l’occurrence vous! Donc que votre percipient ne soit pas télépathie, ça à la limite, on s’en fout. Car votre communication télépathique fonctionnera quand même. Mais à la condition que vous maitrisiez votre propre émitivité/émissivité mentale. Souvenez-vous ainsi que la responsabilité de la communication télépathique revient toujours à l’initiateur.

Pour que votre maitrise soit complète, vous devez impérativement maitriser la perceptivité mentale et l’émitivité mentale, autrement votre pratique télépathique sera bancale au lieu d’être équilibrée.

(1) Quand on parle d’exercice télépathique, on ne parle pas ici d’entrainement, mais de pratique courante, comme on dit faire l’exercice de la médecine par exemple.

(2). Capter les pensées des autres n’est pas toujours une partie de plaisir, surtout lorsqu’il y a de la souffrance, de la colère, de la haine, de la peur chez vos percipients. Car là vous prenez tout en pleine gueule. D’où la nécessité d’être psychologiquement stable et fort pour pouvoir encaisser les charges psychiques perçue par télépathie. Mais aussi de savoir gérer tout cela accompagnée d’une bonne hygiène psychique et énergétique. Sinon vous vous effondrerait (dépression & cie). On voit comme cela beaucoup de médium télépathe et/ou des télépathes de naissance qui entre en dépression ou qui pète un câble faute de ne pas avoir su correctement gérer la chose et/ou de ne pas avoir été suffisamment solide pour pouvoir encaisser les charges psychiques.

La télépathie n’est pas un amusement, c’est une affaire sérieuse. On ne joue pas avec cela, car il y a toujours des conséquences qui lorsqu’elles ne sont pas connue ni correctement comprise et gérer nous revient en pleine gueule. Le choc en retour n’est pas exclusivement réservé aux pratiques de haute magie. Cela touche aussi la télépathie. Dans ce sens, la télépathie devient délétère que si on ne sait pas s’en servir correctement et que l’on fait tout est n’importe quoi avec. Autrement, si vous savez vous en servir correctement et que vous le faite (car savoir c’est bien, mais le faire c’est mieux), il n’y aura pas de problème pour vous. Bienvenu dans la réalité de l’exercice télépathique!

Source: les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =