Qu’est-ce que la zone d’intégrité énergétique ?

Posted by

Et bien, c’est tout simplement l’espace virtuel vitale à notre propre existence en tant que conscience et force de vie. Autrement dit la dimension nécessaire à votre propre intégrité psychique et énergétique.

Chez les non-initiés, cette zone d’intégrité est très simpliste, c’est leurs esprits incluant leurs productions mentales (pensées, émotions). Dès lors, le simple fait de lire leurs pensées est considéré par ces derniers comme une violation de leurs êtres et intimités. Conséquence de notre éducation et de notre culture occidentale basée sur l’ignorance, l’individualisme et l’égocentrisme.

Les gens sont ainsi dans l’illusion d’être des êtres individuels dans lequel chacun cultive sont petit jardins secret de son coté. Ce qui créer également pour beaucoup un sentiment de solitude qui peut être pesant.

Sauf que dans la réalité, qu’on le veuille ou non, nous sommes tous interconnectés les uns aux autres. Nous partageons tous une seule conscience. Et cela même si nous n’en avons pas conscience ! Ce qui implique la zone d’intégrité ne se trouve pas là ces chers non-initiés l’avaient décrétés ! Mais aussi que ce même sentiment de solitude est en réalité une pure illusion de l’esprit, puisque nous sommes tous liés les uns aux autres sur un plan psychique et énergétique invisible !

Ainsi cette zone d’intégrité ne se situe pas à une frontière nous séparant des autres, car il n’y a pas de séparation des consciences, mais à un autre niveau. Celui de la structure énergétique. C’est à dire l’intégrité structurelle du corps psionique.

Concrétement, cela veut dire que tant que la membrane énergétique  (membrana energetica) du corps psionique n’est pas altérée, la zone d’intégrité est maintenue. Le jour ou elle est lésée, la zone d’intégrité est rompue.

Quelles sont les causes d’ altération et rupture de la membrane énergétique ?

Il y a essentiellement 3 causes :

  1. Une bagarre dans l’astral ou les coups pris peuvent créer des fissures
  2. Une consommation de drogue qui rend poreuse, perméable et fissurable la membrane énergétique
  3. Une parasitose énergétique

Comment sait-on que cette membrane est intact ou non ?

Ressentez-vous une douleur ou non quelque part ? Dans ce sens, la douleur est un signal qui vous indique ou la membrane énergétique est rompue.

Ressentez-vous une fatigue (en dehors d’une fatigue normale ou d’un problème de santé quelconque). Dans le cas d’une rupture de la membrane énergétique, il y a une déperdition de l’énergie vitale entrainant une baisse du niveau vibratoire. Lequel entraine à son tour une fatigue ressentie.

Mais là attention à la confusion!

Il ne faut pas confondre une douleur d’origine physique avec une douleur d’origine énergétique ! Hors problème de santé physique, si vous avez une mauvaise posture ou que vous faites un faux mouvement, il est normal de ressentir de la douleur ! Si vous faites 10km à pied, il est normal d’avoir mal aux jambes ! Si vous vous cognez, il est normal de ressentir une douleur à l’endroit du corps ou vous vous êtes cogné !

De même gare à ne pas confondre cela avec des douleurs d’origine psychosomatique ! C’est-à-dire une douleur physique initiée par l’esprit via une autosuggestion inconsciente  de la personne ou volontairement induite par un parasite de l’astral voulant sa dose de kesh.

En cas de fissure, comment fait-on pour colmater la brèche ?

Pour refermer une fissure dans la membrane énergétique, tout dépend de sa localisation sur votre corps physique. Rappelant ici que le corps psionique (corps d’énergie) prend la forme du corps d’incarnation pour s’y enfiler comme dans un géant.

>Si la fissure est située dans une zone accessible de vos mains, faites des passes magnétiques dessus avec l’intention mentale de refermer la fissure.

>Si la fissure est située dans une zone inaccessible de vos mains, faites une relaxation shandarienne (ou autre) puis visualisez avec l’intention la fissure se refermer puis disparaitre.

Maintenant si vous ne savez absolument pas vous y prendre demander à un magnétiseur qui le fera.

Enfin, comment sait-on que la fissure a été refermée ? Simple : lorsque la douleur et la fatigue auront disparue.

Source : les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =