Où se situe l’âme dans notre corps ?

Posted by

Alors la première chose à savoir est que la conscience (l’âme) se densifie pour former le corps psionique afin de pouvoir nider et s’incarner dans un corps biologique.

Ensuite, il faut savoir que ce même corps psionique nidé et incarné se situe sur un autre plan vibratoire que celui du corps biologique, mais tout en restant connecter et lier a ce dernier. Ce qui implique que cette conscience n’est pas physiquement localisée dans le corps biologique. Autrement dit, elle n’est pas logée dans un organe spécifique du corps.

  • La conscience n’est donc pas localisée dans les hémisphères cérébraux (croyance médicale)
  • La conscience n’est pas non plus localisée dans la glande pinéale (croyance new age)

Superposition et intrication de la conscience

Ainsi, la conscience/corps psionique se superpose et s’intrique à travers le corps biologique dans un rapport parallèlo-transcendantal par l’intermédiaire du corps biophotonique qui joue le rôle de tissu conjonctif. C’est à dire faisant la conjonction entre le corps psionique et le corps biologique. Puis relié par le cordon d’énergétique (le fil d’argent) assurant la transmission d’information et d’énergie entre tous ces corps .

Le tout est alors consolidé par de la matière méso-physique lui conférant un aspect gluant et visqueux s’accrochant aussi bien au corps psionique qu’au corps biologique.

Présence du corps psionique/conscience

A travers cette superposition et intrication, le corps psionique est dimensionné aux mesures du corps biologique. Ce qui veut dire qu’il est présent non pas dans le corps biologique, mais superposé et intriqué sur tout son volume de bio-matière. Autrement dit, de la tête au pieds.

Rappelant enfin que le corps psionique est extensible et voluminique à souhait. Ainsi une fois nidée et incarnée dans le corps biologique (ce qui devient ici un abus de langage), ce dernier va s’étendre et se développer au fur et à mesure de la croissance du fœtus jusqu’à son terme. Soit à 41 ou 42 semaines d’aménorrhée. Puis une fois sortie au jour (la naissance), le corps psionique continuera à s’entendre et prendre du volume toujours au fur et à mesure de la maturation du corps biologique jusqu’à l’age adulte.

Enfin, non l’âme (la conscience) ne pèse pas 21 grammes

En 1907, un médecin britannique du nom de Duncan Mac Dougall avait émit le postulat que l’âme pesait 21 grammes. Sauf que cela n’est tout simplement pas possible. Pourquoi ?

Pour la bonne simple raison que l’âme/conscience et son corps psionique sont localisés sur un autre plan vibratoire que celui du corps biologique. Or, la mesure de 21 grammes correspond au plan du corps biologique et non celui du corps psionique. Donc ces 21 grammes ne peuvent absolument pas représentés le poids du corps psionique (l’âme), mais seulement une variation de poids du corps biologique.

Source : les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *