Les champs électromagnétiques de l’être incarné

Posted by

Nous disposons tous en tant qu’être incarné dans un corps humain 3 grands types de champs électromagnétique correspondant à l’activité des 3 corps nous composant. C’est à dire les corps psionique, bio-photonique et biologique.

1) Les champs psioniques produit par l’activité électromagnétique des psions composant notre corps d’énergie/psionique. Chaque durant la phase paradoxale du sommeil, le corps psionique se dissocie du corps bio-photonique et biologique pour recharger son énergie psionique au contact de l’énergie astrale (qui est aussi une énergie psionique) avant de retourner se ré-associer.

Ces champs psioniques permettent le bon fonctionnement du corps psionique ainsi que soutenir les facultés psi de la télépathie, la clairvoyance, le voyage astral et la psychokinésie.

2) Les champs biophotoniques produit par l’activité du corps bio-photonique et ses bio-photons. Lesquels bio-photons sont produit par les cellules. Ces derniers sont visibles avec l’effet kirlian découvert en 1939 par le technicien soviétique Semyon Kirlian et sa femme, la journaliste et enseignante Valentina Kirlian.

Rappelant ici que le champ bio-photonique compose en grande partie la corona radiata. C’est à dire l’aura. Attention toutefois à ne pas confondre ici avec la corona radiata de l’ovocyte de la femme !

Enfin, il faut savoir que les champs bio-photoniques définissent les paramètres physiologiques du corps (température, ventilation, fréquence cardiaque, etc) alors que les systèmes nerveux sympathiques et para-sympathiques en sont les exécuteurs.

3) Les champs bio-électromagnétique produit de l’activité électrique du corps biologique dont :

l’activité électrique cérébrale produisant les ondes gamma, bêta, alpha, thêta et delta. Lesquels sont mesurables par électroencéphalographie (EEG).

l’activité électrique cardiaque produite par le nœud sinusal (nodus sinuatrialis) situé au sommet de l’oreillette droite du cœur. Cette activité est mesurable par un électrocardiogramme (ECG).

l’activité électrique musculaire produit par l’activité des muscles squelettiques au travail. Cette activité est mesurable par Électromyographie (EMG).

l’activité électrique de l’œil. Les rayons lumineux sont focalisés par la cornée et le cristallin, puis projetés sur la surface de la rétine. Celle-ci  transforme l’énergie lumineuse en activité électrique. On mesure en ophtalmologie cette activité électrique par un électrorétinogramme (ERG).

l’activité électrolytique produit par les électrolytes. Alors les électrolytes c’est quoi ? Et bien, c’est tout simplement des éléments chimiques porteur d’un ion. Ces derniers ont pour rôle la conduction des charges électriques des cellules afin d’assurer le bon fonctionnement du métabolisme ainsi que celui des influx nerveux. Les principaux électrolytes sont le sodium (Na), le potassium (K), le calcium (CA) et le magnésium (Mg). On mesure leurs dosages par un ionogramme sanguin. Donc une simple prise et analyse de sang suffit.

Source: les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *