Les 5 types d’opération télépathique basique

Posted by

En télépathie shandarienne, il existe 5 types d’opération télépathique basique qui sont :

  1. La projection télépathique
  2. La captation télépathique
  3. La lecture télépathique
  4. L’insertion télépathique
  5. L’extraction télépathique

Pour comprendre ces 5 types d’opération, il est nécessaire de partir du principe suivant :

« Considérez nos pensées comme des objets physiques que l’on peut toucher. »

C’est-à-dire ? Faisons un parallèle avec les sorties astrales pour mieux comprendre. Quand vous êtes en astral :

  • Soit vous êtes sur la fréquence d’un objet astral et vous pouvez le saisir comme on peut saisir manuellement.
  • Soit vous êtes n’êtes pas sur la même fréquence que l’objet et vous pouvez le traverser.

En télépathie, vos pensées sont des unités électromagnétiques simple ou complexe qui possède une densité, une inertie tout comme notre corps d’énergie (psionique).

A partir de là, votre esprit (corps psionique) qui est sur la même fréquence vibratoire que les pensées a la capacité de saisir ces dernières, comme on saisirait manuellement un objet physique.

Dès lors si les pensées peut être saisie, les 5 types opérations télépathiques suivantes deviennent possible:

1. La projection télépathique : cette opération psychique consiste à projeter via le canal télépathique une pensée (objet électromagnétique créé par votre intention) dans l’espace mentale de votre percipient.

2. La captation télépathique : cette opération psychique consiste à capter dans votre champ de conscience via le canal télépathique la pensée (objet électromagnétique) d’une personne dans votre propre espace mentale.

Projection et captation télépathique sont la base de la base. Il s’agit d’opérations télépathiques dites « par voie non-invasive », car on ne pénètre pas dans l’espace mental.

Par contre, les 3 autres opérations télépathiques : lecture, insertion et extraction télépathique sont des opérations télépathiques dites « par voie invasive », car on pénètre l’espace mental.

3. Le lecture télépathique : cette opération psychique consiste à pénétrer l’espace mentale de la personne et avoir accès et voir/scanner ses pensées (objets électromagnétiques stockés dans les couches mémoires du corpus énergeticus) via le « Eye contact ».

Les gens détestent cela, car qu’ils ont la sensation qu’on envahie leurs espaces mentales. Sauf que dans la réalité, nous partageons tous un même espace psychique. Il n’y a pas de frontière entre nos êtres, leurs consciences et énergies de vie. L’idée même qu’il existerait une frontière séparant nos esprits est une absurdité basée sur l’ignorance et la peur du contact avec l’autre. La réalité est que nous formons un tout conscient et vivant dans le cosmos.

4. L’insertion télépathique : cette opération psychique consiste à insérer dans l’espace mental du percipient une pensée  (objet électromagnétique)  toujours par le « Eye contact ».

5. L’extraction télépathique : cette opération psychique consiste à extraire de l’espace mental d’un sujet une pensée (objet électromagnétique)  toujours par le « Eye contact ».

Les gens détestent l’extraction télépathique, car ils ont la désagréable sensation qu’on leurs extirpes, qu’on leurs vole leurs pensées à travers nos yeux. Alors que la vérité est que l’on n’est pas propriétaire des pensées qui nous viennent à l’esprit, mais seulement les dépositaires. Dans ce sens, notre ignorance et cette habitude de l’égo humain de vouloir toujours s’approprier les choses nous faire croire illusoirement que les pensées que nous avons à l’esprit sont les nôtres ; qu’elles nous appartiennent ; alors qu’en réalité non !  Elles appartiennent à des plans de mémoire et de conscience extérieurs aux nôtres et dont nous sommes inconsciemment connectés. C’est pour cela qu’il n’y a pas de vole de pensée, mais seulement un transfert d’objet électromagnétique entre 2 champs d’énergie conscient et vivant.

Source :les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *