Télépathie, savoir faire la différence entre ses propres pensées et les autres.

Posted by

En télépathie, il est fondamental de pouvoir faire la différence entre ses propres pensées et celle que l’on reçoit et perçoit. Autrement, vous tomberez dans un syndrome de confusion télépathique et vous ne serez plus si les pensées qui vous viennent à l’esprit sont les vôtres ou non.

D’ordinaire, lorsque les gens reçoivent un message télépathique, soit ils perçoivent rien soit ils confondent avec leurs propres pensées.

Alors comment faire la différence entre vos propres pensées et celles des autres ?

D’abord, pour info, savoir faire la différence entre ses propres pensées et celle des autres fait partie du domaine de la perceptivité mentale.

Une fois que l’on a développé notre capacité et compétence à percevoir consciemment et clairement les productions mentales en arrière plan de notre esprit (les couches-mémoires du corpus energeticus), il va falloir séparer le bon grain de l’ivraie.

Pour ce faire, il faut déjà mettre en veille notre mental. Car notre mental à cette fâcheuse tendance à nous raconter des histoires et a nous induire en erreur. Ce qui fait qu’en perceptivité télépathique, notre mental va fatalement nous piéger et nous mettre dans l’erreur. Par exemple, il va vous faire croire qu’une pensée Y ne vient pas de vous, alors qu’elle vient réellement de vous. Et vice versa. Il va vous faire croire qu’une pensée Z vient de vous, alors que justement, elle ne vient pas de vous!

Combien de fois avez-vous cru des choses vous venant à l’esprit qui ne sont avérées fausses par la suite? Combien de fois vous vous êtes prit la tête ou inquiéter sur une chose pour rien, parce que votre mental vous l’avez suggéré? La vérité est que notre propre mental est un menteur. On ne peut pas lui faire confiance!

Donc, une fois qu’on a mis en sourdine notre mental, il va falloir ensuite développer son intuition, mais aussi avoir confiance en cette même intuition. Car c’est par celle-ci que vous allez pouvoir faire la différence entre vos propres pensées et celle des autres. Ce que l’on appelle d’ailleurs dans le Shandarisme « la petite guidance ».

L’intuition est un instrument psychique polyvalent. Il peut être utilisé dans beaucoup de domaine, la télépathie y comprit.

Dans ce sens, l’intuition ne va pas seulement ou aider à faire le distinguo entre vos pensées et celles des autres, mais elle va aussi vous aider à comprendre les messages télépathiques reçus. Car en télépathie, ce n’est pas par la voie de l’intellect et de l’analyse que vous comprenez un message, mais par la voie intuitive!

Alors comment développer son intuition ?

Développer son intuition va consister à simplement focaliser son attention sur celle-ci afin d’en prendre conscience. Pour ce faire, on reprend l’exercice de perceptivité mentale puis on va focaliser son attention sur les ressentis et impressions non pas de son corps d’incarnation, mais sur les ressentis de son esprit.

Observez et ressentez, mais surtout ne pensez pas, n’analysez pas. Sinon vous allez réactiver votre mental et vous perdrez le fil de votre intuition.

Le but est vraiment de mettre de la pleine conscience sur ces ressentis. Car c’est à travers eux que votre intuition se manifeste. Et plus vous mettrez de la conscience sur les ressentis de votre être, plus vous allez pouvoir les distinguer et les identifier. Plus vous allez pouvoir les distinguer et les identifier, plus vous allez pouvoir développer votre intuition.

Enfin, il faut savoir que cet exercice est le prolongement de l’exercice de perceptivité mentale. Tout est lié. Il suffit d’ouvrir les yeux…

Comment utiliser son intuition pour distinguer ses pensées de celle des autres ?

Que ressentez-vous vis-à-vis de la provenance des productions mentales, (imagerie mentale ou voix mentales) vous venant en tête? Ressentez-vous que ces productions mentales apparaissant dans votre champ de conscience proviennent de votre être/âme ou pas?

Si oui, elles proviennent de vous et sont produites par votre être.  Par conséquent, elles ne font pas partie du message télépathique.

Si non, elles ne proviennent pas de votre être. Par conséquent, elles font partie du message télépathique.

Source : les enseignements shandariens (le livre des pouvoirs)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *