La réalité sur la glande pinéale

Posted by

On entend souvent dire, notamment dans le new âge que la glande pinéale serait la porte de l’éveil de la conscience à ces capacités et pouvoirs psi, le point d’ouverture du troisième œil. Mais qu’en est-il réellement ?

Avant de répondre,  il faut savoir ce qu’est réellement la glande pinéale.

Également appelé glande épiphyse, c’est une glande de 6 à 10 mm de long située dans l’épithalamus. C’est à dire la portion dorsal du diencéphale.

Explication: L’hypothalamus à gauche, le thalamus au centre et l’ épithalamus à droite avec la glande pinéale

La glande épiphyse (glande pinéale)

Pour faire simple, cette glande se compose de cellules sécrétrices que l’on appelle les pinéalocytes. Ces pinéalocytoses sécrètent une hormone: la mélatonine. Cette mélatonine entre dans le processus physiologique de régulation des rythmes biologiques. Plus précisément le cycle veille/sommeil biologique.

Or, il existe 2 états de veilles, psychobiologique et psionique

L’état de veille psychobiologique (conscience biologique) fait intervenir la glande épiphyse et la mélatonine pour le cycle biologique du corps biologique. L’état de veille psionique (conscience psychique/psionique) ne fait pas intervenir la glande épiphyse, mais les fréquences vibratoires du corps psionique. Et c’est là toute la confusion ! Car les non-initiés prennent l’état de veille psychobiologique pour l’éveil de la conscience psychique. Alors que c’est l’état de veille psionique qu’il faut prendre. Pourquoi? Parce que l’éveil de la conscience psychique et ses capacités psi ne sont pas liées au cerveau (glande pinéale incluse), mais au corps psionique et à ses fréquences!

Toutefois, ce n’est pas parce que vous avez éveillé votre conscience et vos pouvoirs psi que vous pourrez forcement vous en servir! C’est comme si vous aviez une voiture mais que vous ne saviez pas la conduire! Ce qui veut dire qu’éveiller sa conscience psychique et ses pouvoirs psi ne suffit pas. Il faut ensuite apprendre à les utiliser et à les maitriser. Autrement élever sa fréquence vibratoire ne vous servira strictement à rien! Soyons pragmatique!

La glande pinéale n’est pas non plus le siège de l’âme !

A l’origine de cette confusion-ci, il y avait le philosophe Renée Descartes qui croyait que la glande pinéale était le siège de l’âme. Or si on reprend les 3 corps « psionique, bio-photonique et biologique » ainsi que leurs interactions, on se rend compte que la glande pinéale n’est justement pas le siège de l’âme.

Déjà qu’est-ce que l’âme ? C’est juste de l’énergie psionique (énergie de vie) consciente et vivante compressée formant un corps, le corps psionique. Lorsque ce corps psionique  s’incarne pour nider dans le corps biologique, ou va-t-il nidé et donc ou va-t-il siéger ?

Dans la glande épiphyse ? FAUX ! Dans les filaments du corps bio-photonique pour s’y ancrer.  Ce qui veut dire que le siège de l’âme (corps psionique) n’est pas situé dans la glande épiphyse (glande pinéale), mais dans le corps bio-photonique, produit des bio-photons émis par les cellules du corps biologique.

Vous n’avez pas besoin de la glande pinéale pour éveiller votre conscience et pouvoirs psi !

Premièrement, vous n’avez pas besoin d’activer la glande pinéale puisqu’elle l’est déjà. Car si elle n’était pas activée, ses pinéalocytes ne sécrèteraient pas de mélatonine. Et donc, de cause à effet, vous ne pourriez tout simplement pas suivre votre cycle veille/sommeil normal. Maintenant si vous pouvez dormir la nuit, que vous rêvez comme tout à chacun, c’est la preuve que votre glande pinéale est active !!! Sinon vous ne pourriez pas dormir. Simple question de bon sens…

Secundo, l’éveil de la conscience psychique et vos capacités psi n’ont pas besoin de la glande épiphyse (pinéale) ! L’éveil de la conscience ou de la faculté de perception du corps psionique (puisque la conscience est le produit de la perception) est directement liée au niveau de fréquence vibratoire. Plus vous élevez votre fréquence vibratoire, plus vous devenez conscient ! C’est aussi simple que cela.

Mais ce qui est simple n’est pas forcement facile ! Car nous devons composés avec nos croyances limitantes, peurs, névroses qui ont tendance à inhiber cette monté de fréquence. A ajouter à cela le parasitage de certaines entités de l’astral qui n’ont pas intérêt à ce que vous deveniez pleinement conscient et qui font tout pour que cela ne se fasse pas.

Troisième œil, Chakra et glande pinéale

Ce que l’on appelle le troisième œil n’est rien d’autre que le champ de vision paroptique. C’est-à-dire la perception des formes et couleurs éléctromagnétiques par le corps psionique à travers le corps biologique. Or le corps psionique ne possède pas d’œil pour voir et percevoir les choses. Il voit de toute sa structure énergétique sans qu’il n’y ait d’angle mort. Ce qui explique d’ailleurs une perception de 360° de la conscience durant des projections astrales et lors d’EMI (Expérience de Mort Imminente).  Ainsi, la réalité est que la perception  du corps psionique ne passe pas par un 3ème œil au front, mais par les 2 globes oculaires puis suit un chemin parallèle au canal optique. Ou le terme utilisé de vision/canal paroptique, pour « para-optique, parallélo-optique ».

Quand aux histoires de chakra, leurs existences ne sont pas reconnues par les shandariens. D’ailleurs l’énergie psionique et bio-photonique n’ont pas besoin de roue, donc de chakra pour circuler dans le corps biologique. Elle le fait toute seule via les filaments énergétiques.  Par contre, il existe bien des méridiens énergétiques qui suivent les trajets de certains filaments biophotoniques, les mêmes utilisés en acuponcture chinoise. Mais pas de chakra. Enfin, il ne faut pas confondre les 7 principaux plexus  nerveux (c’est-à-dire les plexus cervical, brachial, coeliaque, lombaire, sacral, pudendal et coccygien) avec les chakras. Cela n’a strictement rien avoir. Les chakras seraient des roues de pure énergies alors que les plexus nerveux sont des enchevêtrements de fibres nerveuses  composées de cellules nerveuses! Donc composé de bio-matière (1). Les 3 seules types d’énergies que vous y trouverait dans ces fibres sont les flux nerveux (potentiel d’action avec les ions de sodium & potassium), l’ATP ( Adénosine triphosphate) pour le fonctionnement des cellules et les bio-photons émis par les cellules elles-mêmes.

(1) Certains argueront que la matière c’est de l’énergie. Oui, sauf qu’a ce niveau d’organisation, l’énergie déjà est convertie en matière. Donc il n’y a plus d’énergie, mais que de la bio-matière!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 15 =