Comprendre ce qu’est le moi supérieur, l’égo et les alter-égos

Posted by

Pour d’abord comprendre ce qu’est le moi supérieur, il faut comprendre ce qu’est la Source de vie, cette sphère de lumière que l’on peut rencontrer lors d’EMI (Expérience de Mort Imminente) ou lors de voyages astraux sur les plans supérieurs du cosmos, aussi appelés « plans de lumière ».  Alors la Source de vie (Πηγή ζωής) située sur le plan de source du cosmos et qui est à l’origine de toute vie dans l’univers et a partir de laquelle se déploie le cosmos se compose de 2 corps qui sont le corpus universus et le corps energeticus comme pour notre corps psionique. En fait, notre corps psionique est une miniature de la source de vie dont nous sommes issue directement lorsque la création des âmes est primaire (voie source) ou indirectement quand cette même création est intermédiaire.

Donc la source de vie possède une structure identique à la seule exception qu’elle n’a pas de membrane énergétique comme nous.

Le corpus universus contient aussi un portail dimensionnel à travers lequel chaque conscience (âme) existante reste en communication. En fait, on peut même dire qu’il est notre point d’ancrage à la source de vie du cosmos. C’est le plan métaphysique du cosmos.

Le  corpus energeticus contient les couches-mémoires du cosmos. L’ensemble de ses couches forment ce que l’on appelle la mémoire du cosmos/univers ou « annales Akashiques » chez les théosophes. Cette mémoire contenant toutes les possibilités et réalisations forme le plan para-métaphysique du cosmos.

La création d’un duplicata du “MOI”

A partir de là, lorsque ce créer une âme que cela soit par voie source ou intermédiaire, il se créer automatiquement un double, un duplicata dans le corpus energeticus de la Source de vie.

Ce duplicata va constituer ce que l’on appelle le Moi supérieur qui du fait de sa position à accès à l’intégralité des informations contenus dans la mémoire du cosmos. C’est pour cela que notre « moi supérieur » sait toujours ce qui est mieux pour nous, car il est directement en relation avec la mémoire de notre futur et ses diverses potentialités. Le moi supérieur est situé sur le plan de source du cosmos.

Ensuite, l’âme créée génère également son propre Moi que l’on appelle aussi le Moi inférieur. C’est ce moi inférieur que l’on appelle l’égo. Ego veut dire « moi » en grec (Εγω).  Sa fonction est de diriger le corps psionique dans son existence et ses actions qui est présent soit sur le plan paraphysique du cosmos, soit sur le plan physique à travers une nidation dans un réceptacle de vie. Ce dernier à donc son utilité et sa raison d’être. Il ne faut pas s’en débarrasser, mais le mettre en veille lorsqu’il commence à interférer dans notre évolution et processus mentaux, puis le rallumer quand on en  a besoin. Le moi inférieur ou « égo » est situé sur le plan d’émergence du cosmos contenant les plans physiques et paraphysiques.

La communication entre le moi inférieur/ego et le moi supérieur se fait à travers les portails dimensionnels situés dans les corpus universus respectifs du corps psionique et de la Source de vie. La communication entre les deux moi(s) peut être afférente ou déférente.

➤ La communication est afférente lorsque l’information sort du corps psionique pour remonter vers la source de vie.

➤ La communication est déférente lorsque l’information part de la source de vie pour descendre et rentrer dans le corps psionique.

Les alter-égos

C’est là que les choses se compliquent !  Le corps psionique existe dans différente version de lui-même chacune située dans une dimension parallèle à une dimension de référence. C’est d’ailleurs pour cela qu’on dit que nous sommes des êtres multidimensionnels. Car nous existons dans plusieurs dimensions proches les unes des autres dans un même momentum. Chacune de ses versions possède un moi qui lui est propre. Autrement dit un alter-égo par rapport à l’égo situé dans la dimension de référence. Tous ces alter-égo communiquent avec un seul et unique « moi supérieur ». Ce qui fait que ce dernier connaît déjà toutes les alternatives et possibilités nous concernant, puisque l’information lui est déjà communiquée par nos alter-égos existant. Ces alter-egos ont pour fonction de diriger le corps psionique afin d’expérimenter une même réalité sous différents angles de vue/réalités. Les dimensions parallèles composent ainsi les différents environnements propices à ces angles de vue et réalités.  A partir de là, le moi supérieur possède une perception et compréhension globale et complète de notre existence pour ensuite guider au mieux chacune des versions de nous-mêmes (nos égos) afin progresser vers les plans supérieurs du cosmos.

Les alter-egos primaires et secondaires

Il existe 2 types d’alter-égo qui sont primaire et secondaire.

Les alter-égos primaires sont le produit de la multi-location du moi dans un groupe dimensionnel.

Les alter-égos secondaires sont le produit d’une fragmentation de la conscience consécutive à un traumatisme (viol, abus rituel, etc). Pour se protéger, le moi inférieur crée des alter-égos. Ce qui donnera a des cas de personnalités multiples. Si ce sujet vous intéresse, vous avez la chaine youtube d’Alexandre Lebreton, son blog MK-polis ainsi que son livre sur les dissociations et alter-égos liés aux traumatismes.

Les alter-égos primaires sont multidimensionnel (présent dans plusieurs dimensions à la fois) alors que les alter-égos secondaires sont monodimensionnels (présent dans une seule dimension).

Enfin, il faut savoir que contrairement à ce que certains affirment, l’égo ne se dissout pas après la dévitalisation du corps biologique (la mort). Autrement il nous serait impossible de nider (se réincarner) à nouveau si nous sommes dans le système nidatoire ou d’expériencer les réalités simultanées si nous sommes dans le système de potentialité.

Source: les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 1 =