Le système nidatoire et le système de potentialité

Posted by

Pour progresser vers les plans supérieurs du cosmos et ainsi faire son apocatastase avec la Source de vie (cette lumière conscience et intelligence à l’origine du cosmos et de sa vie), il existe 2 systèmes dit « apocatastasiques » correspondant à 2 plages de fréquence de la zone spectrale du plan paraphysique qui sont le système de nidation et le système de potentialité.

I.Le système de nidation

Le système de nidation est présent sur les plans inférieurs de la zone spectrale. En effet, pour faire son expérience de vie, la conscience (l’âme) a besoin de se densifier, baisser sa fréquence jusqu’à former un corps, le corps psionique. Lequel doit ensuite nidé dans un corps de densité plus forte pour pouvoir être présent et faire son expérience de réalité sur les dits plans inférieurs. Pour nous, il s’agit du corps humain.

Il n’existe pas une seule et unique nidation, mais plusieurs nidations successives (N) dans des réceptacles de vie à la fois masculin et féminin (1). Placés bout à bout elles forment une séquence appelée une «séquence nidatoire». Une séquence nidatoire se compose donc d’une série de nidation sur une fréquence de la matière similaire ou proche. Par exemple:

N1 – N2 – N3 – N4 – N5 – N6 , etc.

Chacune de ces nidations est intercalée par un momentum nommé phase méso-nidatoire. Veuillez également noter que cette même phase est également appelée L’entre-deux-vies dans les traditions et l’ésotérisme. Durant cette phase méso-nidatoire, nous allons sur la bande fréquence du plan paraphysique correspondante à notre fréquence vibratoire ainsi que celle de notre mémoire/fréquence. Puis à la fin,  nous repartons vers une nouvelle nidation.

Les cycles nidatoires

Chaque séquence nidatoire à une durée pouvant aller de 15000 ans à 35000 ans. Mais qui peut aussi s’étendre parfois jusqu’à 50000. Or toutes ces séquences sont répétitives à travers le continuum espace-temps. Autrement dit, elles se répètent en formant un cycle que l’on appelle ici « le cycle nidatoire ».

Chacun des cycles nidatoires (Cn) est basé sur une même fréquence vibratoire. Le changement de cycle est alors marqué par une modification de cette fréquence. Laquelle s’exprime et se traduit dans la matérialité par une nouvelle séquence nidatoire opérée dans un nouveau système stellaire ou dimension/univers parallèle plus éthéré que le précédant.

Cn1 = système stellaire X – Cn2 = système stellaire X1 – Cn3 = système stellaire X2, etc.

La conscience progresse ainsi dans les bandes fréquences supérieures de la zone spectrale jusqu’à finalement atteindre la première bande de fréquence inférieure qui est parallèlo- transcendantale à la dernière bande de fréquence supérieure.

A partir de là, la conscience va avoir le choix entre refaire un nouveau cycle nidatoire en tant que entité supérieure voir guide de l’astral ou bien entrer dans les plans supérieurs de la zone spectrale via le second système qui est :

II.Le système de potentialité

L’existence du système de potentialité à été relevé la première fois dans les années 1970 par la médium Jane Roberts lors de séance de channeling avec une entité de l’astral du nom de Seth. Donc on n’a rien inventé ici.

Pour comprendre le système de potentialité, il faut répondre à la question : comment fait-t-on pour progresser dans les plans supérieurs de la zone spectrale vue qu’il n’y a plus besoin de se réincarner dans un corps physique ? Autrement dit, il n’y a plus de nidation possible.

Et bien, il y a pour cela, le système de potentialité. Mais en quoi consiste-t-il ? Et bien la conscience sous forme d’orbe que l’on peut parfois croiser en astral va expériencer plusieurs réalités dans un même momentum (éternel présent) qui sont des réalités virtuelles (donc des potentialités) afin d’accroitre sa conscience et compréhension de la réalité ultime du cosmos. Là ou elle monte en fréquence jusqu’à la première bande de fréquence supérieure avant de réaliser son apocatastase avec la Source de vie. Le temps n’existant plus sur les plans supérieurs du cosmos, l’expérience de ces réalités virtuelles sont par conséquent atemporelles.

Se réaliser à travers le système de potentialité requière un niveau de concentration et de conscience allant bien au-delà de notre niveau actuel. Mais aussi d’avoir toute les connaissances et compréhensions acquises durant le précédent système de nidation.

(1) La conscience nide, se réincarne selon ses besoins évolutifs à la fois dans des corps d’homme pour expériencer l’énergie et la condition masculine dans le cosmos. Et dans des corps de femme pour expériencer l’énergie et la condition féminine dans le cosmos. Ceci afin de comprendre et prendre conscience du masculin et du féminin cosmique. Donc, si vous êtes actuellement un homme, vous avez été plusieurs fois une femme durant vos vies antérieures. Idem pour les femmes qui ont également été des hommes dans leurs vies passées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *