L’âme des objets

Posted by

Dans notre vision occidentale tant cartésienne, matérialiste que simpliste des choses, on pense que ce qui n’est pas animé ne vit pas. Ce qui ne correspond pas à la réalité des choses, mais à la perception limitante que l’on en a. Car si vous avez déjà fait de la projection astrale, vous avez déjà du vous rendre compte que tout était conscience, que vibrait, tout vivait. Que cela soit les murs, les meubles, les objets. Puis une fois rentrer dans votre corps, ces mêmes murs, meubles et objets semblaient ne plus être vivants.

Alors comment cela est-ce possible?

Pour le comprendre, une question: Qu’est-ce que la matière? De l’énergie compressée sur plusieurs niveaux, dont les particules, les atomes, les molécules et enfin les états de la matière (solide, liquide et gaz) en fonction de la liaison entre leurs atomes.

Or,  qu’est-ce que cette énergie en réalité?

C’est l’énergie de vie. Autrement dit de l’énergie issue de la Source de vie situé sur le plan para-physique qui est matérialisée sur le plan physique sous forme de matière première.  Lorsque cette matière première est transformée pour ensuite être formatée en objet, l’énergie de vie qui la compose reste intacte.  Elle est toujours présente. Elle a seulement changé de forme et de fréquence vibratoire. Ce qui fait que l’objet bien qu’inanimé sur le plan physique est vivant de par l’énergie et sa fréquence qu’il émet. Mais faut-il encore savoir capter cette énergie! Car si vous utilisez des détecteurs actuels, tous ce que vous capterez est le magnétisme naturel voir la radioactivité naturelle de l’objet dans certains cas.  On peut même aller plus loin en disant que tout les objets qui nous entoure et que nous utilisons au quotidien sont une forme de vie artificielle. Une forme de vie primaire et non-biologique certes, mais qui n’en reste pas moins une forme de vie artificielle.

La mémoire des objets

L’énergie de vie a cette propriété de pouvoir enregistrer, stocker puis restituer l’information. En d’autres termes, elle constitue une mémoire. D’ailleurs c’est cette même mémoire que nous avons tous et toutes. Affirmer que la mémoire est située dans le cerveau est une idiotie en soi. Puisque le cerveau code et traite la mémoire sur un plan biologique, mais il ne la stock pas. la mémoire est énergétique et psychique. Elle n’est pas biologique et matérielle. Ceci dit, revenons à nos moutons. Le fait que cette même énergie de vie est présente dans les objets fait que cette mémoire l’est également. Autrement dit, les objets captent, stockent et restituent l’information environnante. On parle alors de “la mémoire des objets”. Idem pour les constructions, là ou on parle de la mémoire des murs. Enfin, lorsqu’on accède à cette mémoire pour ensuite l’interroger par l’intermédiaire des capacités psi, on parle alors de psychométrie.

La fréquence vibratoire des objets

L’énergie de vie vibre sur une certaine fréquence. Tous objets étant composés eux-mêmes de cette énergie, ils possèdent également une fréquence vibratoire qui leurs est propres.  Cette fréquence vibratoire se manifeste alors sous la forme d’ ondulations énergétiques de l’objet. Lesquelles deviennent  observable lorsque l’on se situe sur une même gamme de fréquence que ces dernières.   Pour ce faire, une sortie de corps est nécessaire. Là ou l’on peut enfin voir la fréquence vibratoire de l’objet sous forme d’ondulation. On prend ainsi conscience de la vie qui anime l’objet.  Une énergie de vie qui est transférée ailleurs lorsque l’objet est détruit.

Enfin, sur le plan physique, lorsque votre propre fréquence vibratoire rentre en interaction avec celle de l’objet, devenez ce que cela produit? De la psychokinésie! Tous ce qui vit est lié, il suffit d’ouvrir les yeux…

A propos de l’attachement aux objets

Il n’est pas rare qu’on s’attache affectivement à un objet en particulier. Par exemple, on aime bien ce pull-over. Alors on le porte plus qu’un autre. Cet attachement affectif est la résultante sur le plan invisible et vibratoire d’un lien énergétique qui s’est naturellement créée entre l’énergie vitale/psionique de la personne et l’énergie de l’objet.

La conscience et l’intention des objets

L’énergie de vie a également une autre propriété qui est celle de la perception. De la perception née la conscience. Autrement dit, nous sommes conscient, parce que nous nous percevons. Descartes s’est trompé: ce n’est pas “je pense donc je suis”, mais plutôt: “je me perçois, donc je suis”. Pour les objets, cette conscience est évidente. Cependant, elle ne s’exprime pas sur le plan physique, mais sur le plan para-physique.  Faites une sortie de corps, puis observez un objet. Là vous allez vous rendre compte de la conscience de l’objet. Enfin, il faut savoir que c’est à travers cette même conscience que des objets peuvent être utilisés comme support/vecteur de divination en transmettant l’information à la conscience du voyant, du médium (tarot, boule de cristal, runes, etc).

Mais l’objet possédè également une intention

Cependant, l’intention d’un objet n’a rien avoir avec l’intention humaine et animale. Il s’agit ici d’une intention primaire définissant l’existence même de l’objet. Par exemple, l’intention d’un stylo est d’être un stylo (ne rigolez pas, le sujet est sérieux).  Sans cette intention, l’objet lui-même n’existerait pas dans la matérialité. La fabrication qui fait exister l’objet n’est rien d’autre ici que le processus de mis en forme de cette intention sur le plan physique. Enfin, il ne faut pas confondre l’intention avec la fonction de l’objet. Pour reprendre l’exemple du stylo, son intention est d’être un stylo, mais sa fonction est d’écrire. Fonction qui sera active que lorsqu’on s’en servira pour justement écrire quelque chose.

Source: les enseignements shandariens

 

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *