Le voyage dans le temps

Posted by

Qu’est-ce que le voyage dans le temps?

Dans le Shandarisme, on définit le voyage dans le temps comme étant le transfert d’un flux d’information d’un segment temporel A vers un autre segment temporel B par la science, l’outil et la technique. Maintenant à ergoter de savoir si cela est réalisable ou non, nous laissons la question aux esprits petits, peureux, médiocres et sans valeur. Alors pourquoi avoir recours au voyage temporel?  Le voyage dans le temps est instrument, un protocole, une ressource d’exploration de la réalité passée ou avenir en vue d’accomplir notre propre fonction existentielle/mission de vie. On utilise le transfert temporel pour des recueillir des expériences et informations qui serviront à l’exécution de notre fonction existentielle. Autrement dit, faire ce pourquoi nous existons. Le voyage dans le temps n’est pas et ne doit pas être un outil d’amusement ou de pouvoir pour l’homme. Mais un outil de réalisation.

Comment voyager dans le temps?

Dans le Shandarisme, on définit 2 voies possibles. Voyager dans le temps par le haut et voyager dans le temps par le bas. Mais qu’est-ce que c’est ?

Voyager dans le temps « par le haut » consiste à faire transférer une projection de conscience (traditionnellement appelée une âme) d’une enveloppe biologique située dans une époque vers celle située dans une autre époque. Pour donner une image du phénomène, souvenez vous de la série TV des années fin 80 début 90 Quantum Leap ou Code Quantum en français.

Une série dans laquelle un chercheur Sam Beckett voyageait à travers le temps de corps en corps pour réparer des erreurs du passé. Lequel était assisté et par Al son ange gardien et un ordinateur hybride « Ziggy ». Ici voyager dans le temps par le haut se base sur le même principe que dans cette ancienne série TV. Autrement dit, on transfert par le bais de la technologie une projection de conscience d’un segment espace-temps à un autre. Le point de fixation étant alors l’enveloppe biologique (le corps) présente dans le dit segment. Pourquoi on dit voyager dans le temps par le haut ? Car dans ce processus de transfert, on passe par d’autres plans vibratoires qui est situé au dessus de nous et donc, en haut !

Voyager dans le temps « par le bas » consister à faire déplacer une conscience/enveloppe biologique d’un segment espace-temps A vers un autre segment espace-temps B. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, nous vous invitons à réétudier l’affaire de l’expérience de Philadelphie menée en 1943 par l’armée américaine ainsi que les recherches et applications de Nicolas Tesla.

On utilise ici le terme voyager par le bas, car on utilise les champs physiques de l’espace-temps et de la matière-énergie qui sont situés en dessous de notre niveau de conscience, et donc, en bas !

Ce qui différencie les 2 voies de transfert est que dans le voyage par le haut, c’est la projection de conscience seule qui est transférée dans le temps. Alors que dans le voyage par le bas, c’est le couple conscience/enveloppe biologique qui est transféré. Mais aussi matériel et machinerie. L’application de l’une ou l’autre des 2 voies de transfert correspondent à une situation donnée. Ainsi dans certains cas, il sera plus indiqué de voyager par le haut que par le bas et inversement.

Tuer Hitler & éviter la seconde guerre mondiale?

Retourner dans le passé pour tuer Hitler et ainsi éviter la seconde guerre mondiale et ses millions de mort. Mauvaise idée! Pourquoi ? Parce que le futur n’est pas inscrit. La disparition d’Hitler avant son arrivée au pouvoir aurait peut-être fait un monde meilleur. Mais cela aurait peut-être aussi créé un monde bien pire que celui dans lequel nous vivons actuellement. La vérité est que l’on en sait rien! Il y a trop de variable inconnue pour dire avec certitude ce qui se serait passé.

Souvenons-nous du syndrome du grand père.

Si vous tuez votre propre grand père avant que votre père vienne au monde, vous ne naitrez jamais. Résultat, le monde sera privé de certaines découvertes et création que vous auriez pu faire et qui aurait pu contribuer à son amélioration. Ainsi est-il plus logique et raisonnable de ne pas intervenir dans notre passé aussi sombre soit-il et de le laisser tel quel.

Si vous avez un jour la chance de faire un voyage temporel, vous observez les événements, mais vous n’interférerez pas dans leurs déroulements. Vous restez tranquille et vous observez cette expérience de l’histoire humaine sans vous faire remarquer. En d’autre termes, restez discret, gardez votre self-control et abstenez de faire intervenir vos croyances, vos désirs, vos valeurs, vos jugements de bien et de mal qui ne feront qu’obscurcir votre perception de la réalité et de l’expérience.

Alors certains dirons que ne pas intervenir dans ce cas est une lâcheté.

Mais la véritable lâcheté est de vouloir tout censurer, tout interdire sous prétexte que les choses n’aillent pas dans le sens de nos convictions, désirs et valeurs personnelles et que cela génère en nous des émotions négatives que nous sommes incapable de gérer parce que trop faible et lâche pour y faire face. Là est la véritable lâcheté. En voulant tuer Hitler, vous ne ferez que censurer l’histoire pour la rendre conforme à vos propres croyances, valeurs et désirs égotiques. Sauf qu’en pensant et en agissant de la sorte, vous mettrez en danger l’avenir de l’espèce humaine par pur égoïsme.

Maintenant posez-vous la bonne question:

Allez-vous mettre en danger la vie de 7 milliards de personnes parce que ce que vous avez vu lors de votre voyage temporel des atrocités commises sur vos semblables? Parce que cela à générer en vous des émotions négatives que vous êtes incapable de gérer? Ce n’est pas une question d’approuver les actions commises du passé. Ce n’est pas non plus une question de soutenir une partie contre une autre, mais seulement une question de sauvegarde de l’avenir, de la vie et des civilisations futures. Ayez une vision global des choses, ne vous arrêtez pas aux événements aussi négatifs et traumatisant du passé puissent-ils être. Autrement vous resterez scotcher et vous n’avancerez plus dans l’exécution de votre mission temporelle.

Les consciences/énergies des victimes du passé se sont réincarnées aujourd’hui et sont belles et biens vivantes! Autrement dit, vous avez des personnes qui voudraient changer le passé pour éviter la mort de milliers voir de millions d’être qui :

1) seraient de toute manière morte d’une façon ou d’une autre (vieillissement naturel, accident, maladie, etc.)

2) qui sont en réalité encore vivants et réincarnées aujourd’hui dans d’autres corps ou vivant sur d’autres plans de conscience du cosmos.

Quand on sait et que l’on prend conscience de tous ceci, est-il encore utile de vouloir changer le passé pour calmer les angoisses de certains suscitées par les livres et documents d’histoires?

Les enjeux

Ne nous racontons pas d’histoire, la maitrise du voyage temporel ouvre sur l’opportunité et la capacité de faire et de défaire l’histoire à l’avantage ou au désavantage de certains intérêts qu’ils soient globaux ou privés. Dès lors nous entrons dans des enjeux de pouvoir et de sauvegarde des civilisations. Nous devons par conséquent nous montrer plus que prudent concernant l’accès, le contrôle et l’utilisation de cette application ainsi que de la technologie permettant d’y parvenir. Une utilisation illogique mènerait fatalement à une catastrophe majeure avec l’effacement pure et simple de certaines civilisations, de notre propre existence voir de la vie elle-même. Ce qui veut dire que le voyage dans le temps peut être utilisé comme une arme de destruction massive avec l’effacement de société ou de civilisation entière. Devant un tel risque, il serait totalement inconscient de laisser une technologie temporelle entre les mains du premier venu et encore moins entre celle des hommes et femmes de pouvoir, de religieux,  de business men, de multinationales ou de banquiers.

Ainsi le Shandarisme préconise la restriction, la protection et la surveillance de l’accès, du contrôle et de l’utilisation des technologies temporelles pour l’intérêt collectif et universel. C’est-à-dire dans l’intérêt de l’univers et de toutes les formes de vie présentes en son sain. Et cela quitte à utiliser des moyens militaires et du renseignement pour maintenir la sécurité temporelle. Maintenant savoir à qui obéissent les militaires et le renseignement est une autre histoire. Mais dans l’ensemble seul le recours à de telles structures permettra une sécurité adaptée et optimale de ces technologies temporelles. Les militaires et le renseignements sont donc ici un moyen et rien d’autre. C’est comme pour la bombe nucléaire. Vous n’allez pas laisser la sécurité d’un tel dispositif à des personnes et structures n’étant pas qualifiées pour en assurer la sureté. Sinon, cela sera fatalement une catastrophe. Concernant le voyage temporel, on est dans le même cas de figure. On ne peut pas laisser pas la sureté temporelle à des personnes et structures incapables de pouvoir la protéger. Seul les moyens militaires et du renseignement sont adaptés et qualifiés pour assurer une telle sureté. Quant aux sociétés de sécurité privée de type Academi (ex-blackwater), elles sont à exclure. Ce domaine est vraiment trop sensible pour externaliser. Sans oublier les risques d’espionnage et de vol de technologie souvent motiver par l’égo humain et la jalousie.

Maintenant affirmer que le voyage dans le temps doit être au service de l’humanité et de son bien-être est un non-sens. Puis qu’être au service de l’humanité, c’est être au service du narcissisme et de la vanité de l’espèce humaine. La technologie et les applications temporelles n’ont pas pour but de servir l’égocentrisme de l’homme et sa soif de richesse, de puissance et de gloire ni de le caresser dans le sens du poil avec ses grandes croyances et valeurs humanistes, mais pour servir notre fonction existentielle/mission de vie et cela indépendamment à l’espèce à laquelle on appartient (humain, shandarien, hybride ou extraterrestre )

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *