Peut-on tuer par la pensée ?

Posted by

Avertissement: cet article contient des informations qui peuvent choquées la sensibilité de certaines personnes. Il est fortement déconseillé de continuer cette lecture si vous êtes fragile ou influençable.

Oui, il est effectivement possible de tuer par la pensée, on appelle cela une mort psychogène. Il existe ainsi 2 types de mort psychogène  selon leurs origines, dont :

1) La mort psychogène d’origine psycho-endogènique : il s’agit de personnes qui se provoquent leurs propres morts de manière inconsciente par autosuggestion négative. C’est la définition classique que l’on donne à la mort psychogène. Dans ce premier type, il y a 2 cas de figure :

Cas #1 : la personne âgé ou malade qui se laisse mourir par désespoir. Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus à ce sujet :

https://www.santelog.com/actualites/mort-psychogene-quelques-semaines-suffisent

Cas#1 : moins connu, la personne jeune qui fait une mort subite alors qu’après autopsie, cette dernière n’avait aucune défaillance et se trouvait en parfaite santé. Elle n’avait donc aucunes raisons de mourir. Dans ce cas bien précis, le moment de sa mort était programmée pour sa présente incarnation. Puis le moment venu, elle quitte ce monde par une mort subite pour continuer son chemin de vie ailleurs dans le cosmos.

On pense toujours à tord que certaines personnes partent trop tôt (ou trop tard aussi). Or, la réalité est qu’on ne part jamais trop tôt ou trop tard, mais juste au moment programmé pour cette incarnation/réincarnation. L’idée même que tout le monde devrait vivre jusqu’à 80, 90, 100 ans ou plus est une hérésie à la raison. Car ce n’est pas comme cela que ça fonctionne. Notre temps de vie terrestre est définit par le temps nécessaire pour ce que l’on doit y faire. Si on n’a besoin que de 3, 6 ou 12 ans, la mort surviendra à 3, 6 ou 12 ans (oui, c’est très jeune), 18, 27, 38, 42, 59, 64, 87 ans et parfois moins. Certains incarnés ont même parfois seulement besoin que de quelques semaines de vie terrestre, ce qui se terminera par une fausse couche. Ce sont des choses qui arrivent et qui doivent être étudiés pour qu’on les comprennent. On ne peut pas les ignorer ni les nier pour en faire un tabou sous prétexte que cela créer des émotions désagréables voir insupportables chez certaines personnes. Sinon on est dans l’obscurantisme et la régression scientifique, intellectuelle et culturelle.

2) La mort psychogène d’origine psycho-exogènique : il s’agit d’une mort provoqué soit par des occultistes expérimentés, soit par une entité voir par certaines agences gouvernementales. Dans ce type de mort, l’instrument de mort utilisé est la télépsychie. Cela peut être de la télépsychie « classique » avec le pouvoir de la pensée/volonté ou bien de la télépsychie synthétique utilisant de la technologie psychotronique de type MK-Ultra. A l’origine, la télépsychie permet d’influencer et de contrôler. Il s’agit ici d’un instruction de gestion des âmes et de maintien de l’ordre, n’en déplaise à certains. Mais utiliser d’une certaine manière, cet instrument psychique peut aussi servir de moyen de sanction comme dans l’affaire Bernard Bidault par exemple.

Rappel des faits : Bernard Bidault était un ancien magistrat qui écrivait un livre sur les OVNIs. Des hommes en noir lui ont dit d’arrêter, il n’a pas écouter, alors ils l’ont sanctionnés par télépsychie. Il perdra finalement l’audition à l’oreille gauche en guise de sanction.

Enfin, la télépsychie peut aussi devenir une arme pouvant provoquer la mort : AVC (Accident, Vasculaire, Cérébrale), arrêt cardiaque & cie et donc, provoquer une mort psychogène. Ce qui est évidement moins connu des gens. Mais cela existe et la chose se produit plus souvent qu’on le croit. N’ayant généralement pas les connaissance ni la technologie pour détecter la chose et rejetant l’existence même de la télépsychie (1), le médecin légiste conclura à une mort naturelle.

(1) Vu que la société occidentale actuelle est une société matérialiste et cartésienne dans laquelle les pratiques psi ne sont pas censées exister et sont reléguées aux folklores et à la superstition.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *