Thanatophobie et projection astrale

Posted by

L’un des plus gros obstacles à la projection astrale est la thanatophobie. Autrement dit, la peur de la mort. Or que cela soit la projection astrale ou la mort, c’est exactement le même principe. La seule différence réside dans le fait que dans un cas on revient alors que dans l’autre cas, on ne revient pas dans le même corps. On poursuit son évolution ailleurs.

Pourquoi a-t-on peur de la mort?

 On a peur de la mort car dans notre société occidentale, cartésienne et matérialiste, la mort est synonyme de néant. Autrement dit, l’ arrêt définitif des fonctions cardiorespiratoires et cérébrales qui indique la cessation de toute vie. Vous n’êtes plus rien, vous n’existez plus. La grosse connerie matérialiste quoi. Le pire est qu’on enseigne encore cette fausse croyance en fac de médecine. Dès lors,   même si on est spirituel, que l’on a des croyances dans l’après-vie, cette vision, croyance et culture du nihilisme post-mortem reste bien ancrer dans notre inconscient.  Du coup, le jour ou il y a projection astrale et que vous percevez votre corps allongé, vous pensez tout de suite à la mort. “Je suis mort” MAIS… Comme vous avez peur de la mort (Remercier bien le formatage de notre culture matérialiste à la con pour cela), l’émotion de peur vous fait rentrer  aussitôt dans votre corps avec tremblement, tachycardie & Cie. Si c’est la nuit et que vous êtes en pleine conscience, vous êtes tellement terrorisé que votre inconscient fait un black-out pour vous protéger. C’est-à-dire que vous vous réveiller dans votre corps en ne vous rappelant absolument rien. Mais par contre bien perturber au retour! Quant cela arrive, on pense avoir fait une terreur nocturne ou un cauchemars dont on n’aurait pas le souvenir.

Comment dépasser la thanatophobie pour enfin réussir une sortie de corps?

La première chose a  est de comprendre que la mort n’est pas la fin. Alors bien sure vous direz ” Mais je le sais déjà tous ça”. Oui, vous le savez, mais es-ce que votre inconscient le sait lui?Parce qu’il faut bien faire la différence entre le savoir et la connaissance. Le savoir est purement intellectuel “Je sais que ceci, je sais que cela...” Le savoir relève du domaine du conscient, de l’intellect. Alors que la connaissance est la réalisation de quelque chose. C’est à dire que d’un seul coup, vous avez une claire compréhension et connaissance. Comme une révélation qui vous vient à l’esprit “Vous réalisez que ceci, vous réalisez que cela...”. La connaissance relève du domaine de l’inconscient.

Donc, la première chose a faire n’est pas de comprendre intellectuellement que la mort n’existe pas (niveau conscient), mais de réaliser au plus profond de votre être que la mort n’existe pas (niveau inconscient). Ce qui n’est pas pareil. Car aussi longtemps que vous aurez fait cette prise de conscience de l’inexistence de la mort, vous ne pourrez pas faire de sortie astrale en bon et du forme.

Puis une fois que vous avez réalisé que la mort n’existait pas, que vous avez eu peur pour rien, votre inconscient lâche prise et la thanatophobie s’évapore d’elle-même.  Ici il n’y a rien d’autre a accomplir qu’avoir cette prise de conscience. Le reste se fait automatiquement sans que vous n’avez rien d’autre à faire.  Rappelant ici que le lâcher-prise n’est pas une technique, mais le résultat de cette prise de conscience. Autrement dit, c’est parce que vous avez réalisé que la mort n’existait pas que votre inconscient n’a plus aucune raison d’adhérer a cette émotion et donc, il lâche prise  sur cette dernière et la peur s’en va.

Et pour faire cette prise de conscience, on va un peu pousser les choses en utilisant  l’autosuggestion ainsi que la visualisation en hypnose ou auto-hypnose si on le fait seul. Le but ici est vraiment de stimuler l’inconscient pour le pousser à prendre conscience que la mort n’existe pas.  Dans ce sens, les orientaux, notamment les asiatiques disent que “la mort n’est qu’illusion” alors que nous shandarien, nous disons que “la mort n’est que virtualité“. Ce qui revient finalement au même! C’est juste une autre approche et un autre vocabulaire utilisé.

Maintenant si veut vraiment rester dans le concept de “mort et de naissance”, alors on peut dire qu’on meurt et on renait chaque nuit

Durant le sommeil, on sort  de son corps (bien souvent inconsciemment)  comme au moment de la mort.  Généralement cela se passe quelques minutes avant la phase de sommeil paradoxal. On va alors ensuite voyager dans l’astral sous forme de rêve. Là ou les mouvements de notre corps d’énergie se répercute sur notre corps physique par un phénomène d’intrication quantique (MOR, accélération du rythme cardiaque et respiratoire, activités cérébrales intenses). Puis on revient de notre corps après telle une  nouvelle naissance, une renaissance.

Source: les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *