La critique ou comment saboter sa télépathie

Posted by

Les personnes qui critiquent la télépathie ne seront jamais en capacité de la pratiquer. De même que les personnes qui critiquent les autres sur leurs façons d’être, leur apparences, leurs paroles & cie (que cela soit dans la vie courante comme sur internet) ne pourront pas non plus pratiquer la télépathie. Pourquoi? Pour la bonne simple raison que exprimer une critique (dans le sens négatif du terme) traduit un rejet sur les plans subtils et énergétiques. Or, pour communiquer par télépathie, il est nécessaire d’accepter l’autre pour pouvoir ensuite se connecter à son esprit. Maintenant si vous critiquez X ou Y, vous rejetez cette personne inconsciemment. Et si vous la rejeter, vous ne pouvez plus lire ses pensées ni lui transmettre vos  propres pensées. Cela va dans les 2 sens. Souvenez-vous ainsi que:

Ce que vous critiquez, vous le perdez

Soyez dans le non-jugement

Face aux autres, que cela soit en télépathique comme dans la vie de tout les jours, soyez dans le non-jugement. Souvenez-vous ainsi que les personnes sont, pensent et agissent en fonction des informations qu’elles ont en mémoire. Mais aussi des réflexes acquis par la force de l’habitude ainsi que l’influence de leurs environnements. Tous ceci dans la limite de leurs propres niveaux de conscience et de connaissance actuelle. Autrement dit, elles se sont donc présentées (style vestimentaire) et comportées selon ce qui leurs sembler être juste à leurs yeux sur le moment. Même si cela est rarement objectif ni logique dans les faits.

Nous sommes en réalité très mal placer pour juger et condamner les autres

En tant qu’humain, nous avons cette fâcheuse tendance à juger et condamner les autres pour leurs paroles et leurs actes, mais aussi pour ce qu’ils sont dans certains cas. La réalité est qu’on est très mal placer pour juger et condamner les autres. Pourquoi cela? Parce que d’une part, on n’est jamais objectif dans notre jugements. On critique et on attaque les autres parce qu’ils ne correspondent pas à nos critères, nos valeurs, nos croyances et notre vision des choses. Or nos critères, croyances, valeurs ainsi que notre vision des choses ne sont pas forcement les meilleurs qu’ils soient. D’autre part, on n’est pas des saints, on a tous et toute été des gros cons ou/et des grosses connes. Par exemple, on va condamner une personne qui s’est comportée comme une vraie saloperie. OK. (Oui, on sait: “vraie saloperie”, “gros cons”, “grosses connes” sont déjà des jugements, des condamnations en soi, c’est juste l’exception pour cet exemple). Sauf qu’on oublie vite qu’on s’est nous-même comportés comme de vraies saloperies durant l’une ou plusieurs de nos dernières vies antérieures. Et après cela, on va hypocritement jouer les donneurs de leçon avec notre morale humaniste étriquée à 2 sous.  Le propos ici n’est pas de trouver une excuse a la personne qui s’est comporté comme un vraie saloperie, mais seulement de nous regarder en face avant de juger ce que les autres font ou ont fait. Comme dit le dicton “balaye devant ta porte avant de balayer devant celle des autres“.  Tous cela fait qu’on est très mal placer pour juger et condamner les autres.

Ainsi, soyez dans le non-jugement des autres et souvenez-vous que notre point de vue n’est pas forcement le meilleure et qu’on a tous fait des conneries. Nous sommes tous reliés les uns aux autres dans un grand tout, la conscience de l’univers. Juger, critiquer et attaquer les autres revient donc à nous juger, nous critiquer et nous attaquer nous-même sur des plans subtils et invisibles du cosmos. C’est d’ailleurs pour cela que lorsqu’on critique ou que l’on attaque les autres, cela nous revient toujours sur la gueule d’une manière ou d’une autre. Mais comme on en a pas conscience, on prend cela pour des coups durs que nous fait la vie ou la société. Alors que non. On est juste en train de payer pour nos actions passées.

Dans le Shandarisme, on conserve nos systèmes de défense et on est très sévère, car il faut bien se défendre face à l’adversité et aux antagonismes. Mais on ne va pas les utiliser pour attaquer gratuitement X ou Y.  Jouer à Rambo ou G.I Joe (gros muscle et micro-cerveau (1)) pour écraser les autres et impressionner la galerie n’est pas dans la politique de notre maison. On a assez de conscience, d’expérience et de connaissance pour savoir que cela finira par nous retomber sur la gueule d’une façon ou d’une autre. Maintenant si on nous attaque, on utilise nos défenses pour neutraliser l’esprit, le corps et l’énergie de l’attaquant, mais il n’y a pas besoin d’aller s’exciter tout seul dans son coin  ni de déclencher une guerre pour ce faire.

Donc, restez ouvert et accueillant pour envoyer et recevoir les pensées

Si vous voulez véritablement pratiquer la télépathie, il faut s’abstenir de critiquer ou d’attaquer les autres. Si on vous attaque, défendez-vous pour conserver votre intégrité psychique, énergétique et biologique (physique), mais n’attaquez pas gratuitement les autres.  Acceptez les comme ils sont dans une attitude ouverte et accueillante. Cette personne s’habille de telle ou telle façon, des cheveux teint de telle couleur ou encore à un tatouage, piercing. Oui et alors? Ne jugez pas une personne sous prétexte qu’elle ne correspond pas à vos normes esthétiques, critères de beauté. Mais là attention! Quand on dit être “ouvert et accueillant”, cela ne veut pas dire être dans un esprit bisousours, un délire du type ” Je suis paix, amour et lumière“. Mais simplement de ne pas être sur la défensive, lâchez prise et de laissez les énergies subtiles des autres venir à vous. On peut être ouvert sur les autres sans être pour autant dans l’esprit bisounours. D’ailleurs il existe dans la pratique shandarienne un exercice spécialement conçu que l’on appelle la connectivité mentale. Ou comment s’ouvrir, lâcher prise pour permettre de connecter son mental aux autres afin de justement permettre la communication de l’énergie et des pensées. Là ou se créer une relation de syntonie entre les consciences et les énergies. Maintenant si vous avez tendance a vous fermer, à être sur la défensive voir agressif face aux autres en télépathie, c’est peut être qu’il y a un manque d’estime de soi ou de confiance en soi qu’il faut régler.

Source: les enseignements shandariens

(1) NON là ce n’est pas un jugement, mais un fait anatomique avéré.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *