Télépathie et génétique

Posted by

La génétique peut influencer votre pouvoir télépathique

La génétique peut influencer vos capacités télépathiques, mais seulement au niveau de la psycho-neurobiologie et non au niveau du psychisme lui-même. Pour le comprendre, souvenez-vous que le cerveau n’est ici qu’une interface traitant l’information entre l’esprit et le corps, mais il n’est pas la source de cette information. Car la source vient de votre esprit et non de votre cerveau.

Le cerveau n’est pas l’esprit

Autrement dit, l’esprit n’est pas le produit de réactions biochimiques comme veulent le faire croire et croit les scientifiques matérialistes. Pour preuve, les EMI (Expériences de Mort Imminente) prouvent bien la non-localisation de l’esprit dans le cerveau. Bien entendu, comme cela va à l’encontre du dogme scientifique établit, les chercheurs parleront d’hallucination. L’hallucination a bon dos !

Donc, le cerveau n’est pas l’esprit. Toutefois…le cerveau joue aussi un rôle dans les processus télépathiques. Pour le comprendre, il faut savoir qu’en télépathie, vous avez 2 systèmes de traitement de l’information qui sont:

  1. Le système primaire qui est l’appareil psychique
  2. Le système secondaire qui est le cerveau

Dans ce processus le système primaire structure l’information télépathique avant de le transmettre au système secondaire, qui lui converti le flux télépathique en influx nerveux avant de le téléporter dans le cerveau du percipient qui refait l’opération inverse. C’est là qu’on entre dans le domaine de la psycho-neurobiologie.

Optimisation des capacités télépathiques et génétique

Disons-le d’emblée, il n’existe pas de « gène télépathe ». Vous pouvez chercher un gène de la télépathie aussi longtemps que vous voulez, vous n’en trouverez jamais!

Par contre, on peut modifier certains gènes structurant le cerveau afin de reconfigurer ses réseaux neuronaux. Ceci  pour augmenter le débit de flux d’information du cerveau. Ce qui aura pour effet d’augmenter le volume et la vitesse de donnée transitant entre le corps et l’esprit.  Et donc, de cause à effet, d’augmenter vos capacités de traitement des flux télépathiques par le système secondaire: le cerveau. Mais, car il y a aussi un mais! Si vous ne maitrisez pas vos capacités télépathiques ni leurs processus dès le départ,  augmenter la capacité de traitement des flux télépathiques ne servira strictement à rien.

C’est comme si vous aviez une super Ferrari, mais vous ne saviez pas la conduire!

C’est pour cela qu’il est d’abord nécessaire de pouvoir correctement maitriser vos capacités et processus mentaux intervenant dans la pratique de communication par la pensée avant de songer a augmenter la capacité nerveuse de traitement des flux télépathiques.

N’importe quel humain peut pratiquer la télépathie

Que vous soyez d’origine européenne, nordique ,caucasienne, slave, africaine, antillaise, arabe, asiatique, latina ou autres, que vous soyez un homme ou une femme, que vous soyez enfant, adolescent, jeune ou vieux, que vous soyez grand ou petit, gros ou maigre, blond, brun, châtain, roux ou même avec une canitie (cheveux blanc), que vous soyez russe, américain, chinois, iranien, français, britannique, grec ou d’une autre nationalité; du moment ou vous êtes en capacité de penser correctement (sauf cas de déficience mentale ou problème neurologique), vous êtes alors en capacité de communiquer ces mêmes pensées par voies télépathiques. Toutefois, avoir des capacités télépathiques ne veut pas forcement dire que tout les humains sont ou seront télépathes.

Pourquoi? Parce que développer cette faculté psychique c’est comme développer ses muscles. Cela requière un entrainement de fond. Comme n’importe quel entrainement, la pratique de la télépathie demande au début beaucoup d’effort. Et ce n’est pas une pilule magique qui fera le travail à votre place! Or connaissant la nature fainéante de l’homme, il n’est pas sure que ce dernier consente aux efforts nécessaires…

Donc, pratiquer la télépathie requière un travail sur soi. Puis petit à petit, à force de sollicité vos capacités psi accompagné de la bonne psychologie, vos pouvoirs télépathiques commencent à se réveiller puis à se développer. Plus vous allez les utiliser, plus vous allez affiner vos capacités de télépathe. C’est de cette manière que vous allez progresser pas à pas jusqu’au jour ou vous allez basculer dans un nouveau seuil faisant de vous un hyper-télépathe comme les hybrides et les extraterrestres (petits gris, insectoides, reptiliens, etc) le sont.

Mais pour y parvenir, il faut vraiment un entrainement de tous les jours pratiqué avec régularité et discipline à l’instar des sportifs. Pas une fois de temps ou temps ou quand tout va bien, le soleil brille.  Souvenez-vous que dans la vie, on n’a jamais rien sans rien.

Au début, le but n’est pas de performer ni d’être le meilleur, mais  de maitriser ses pouvoirs télépathiques. Rien de plus, rien de moins. Ce n’est qu’une fois les pouvoirs correctement maitrisés que l’on peut commencer à entrer dans un travail de performance et d’amélioration de ses capacités psi via le génie-génétique, les neurosciences, l’hypnose, etc. Il y a en réalité beaucoup de moyen pour ce faire et que l’on peut combiner ensemble pour obtenir des résultats optimaux.

Donc la génétique par l’intermédiaire de l’outil du transhumanisme ou “eugénisme” (selon le point de vue dans lequel on se place) peut effectivement être utilisée pour reconfigurer le cerveau. Ceci afin d’optimiser le traitement et la vitesse de vos flux télépathiques. MAIS, à condition que suivre un entrainement de fond, fait en amont  pour pouvoir maitriser vos pensées et la communication par la pensée. Sinon, le recours à la génétique ne vous sera ici d’aucune utilité.

Si vous voulez aller plus loin avec la télépathie, Cliquez ici maintenant pour obtenir votre copie du livre Télépathie : Secrets d’initié qui vous donnera plus de détail sur comment avoir des résultats concrets, dans la vraie vie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *