La télépathie peut-t-elle rendre fou ?

Posted by

A cette question, la réponse est à la fois oui et non. Pour être plus précis, il faut partir de l’observation suivante :

La télépathie est un instrument psychique naturel et inhérent à l’esprit des êtres vivants. A partir de là, la pratique de la télépathie ne rend pas fou. Par contre, c’est sa mauvaise gestion ou acceptation qui peut rendre une personne folle.

Mais prenons 3 exemples pour mieux comprendre

Exemple #1 : voici un homme, il s’appelle Marc. Marc est un matérialiste pur et dur. Pour lui lorsqu’on meurt, tout est fini. De plus, Marc croit que la télépathie ça n’existe pas, c’est de la foutaise et se moque bien volontier des personnes qui sont dans une démarche de développement psi.

Mais un jour, Marc est face à un véritable télépathe qui communique par la pensée avec lui. Il prend alors conscience que la télépathie est bien réel.

Sauf que comme il a la conviction que cela n’existe pas, cette expérience va créer une dissonance cognitive entre l’expérience qu’il a vécu et sa croyance.

Dans un premier temps, Marc va carrément nier les faits en refoulant la mémoire de l’expérience vécue. Il se dira qu’il a halluciné… en bref, les histoires habituelles des sceptiques.

Sauf que comme cette expérience l’a marqué inconsciemment, cette dissonance cognitive va finir par remonter à la surface et là un conflit intérieur entre la mémoire de son expérience télépathique et ses croyances apparaît.

Marc finit alors par faire une dépression nerveuse qui se terminera par un pétage de câble royal.

Dans ce premier exemple, ce n’est pas la télépathie qui en soi a générer la dépression nerveuse et le coup de folie de Marc, mais son refus d’acceptation de la réalité de l’expérience qui à créer une dissonance cognitive.

Exemple #2 : voici une femme, elle s’appelle Sophie. Sophie est une télépathe naturelle. Autrement dit, elle entend les pensées des autres dans sa tête.

Sauf que personne ne lui à jamais dit de quoi il en retournait réellement. Et dans une société cartésienne et matérialiste comme la notre, la télépathie n’est pas censée exister.

Ce qui génère en Sophie du stress, des crises d’ angoisse, du mal-être & cie. Elle se dit alors qu’elle à sûrement un problème.

Sa vie devenant un enfer, Sophie va consulter un psychiatre et le couperet tombe, elle est diagnostiquée schizophrène. Donc traitement à vie.

Dans ce second exemple, c’est une absence de gestion de ses capacités télépathiques associée à l’ignorance culturelle de ce qu’elle vivait qui est à l’origine de ses angoisses et qui l’on amené a croire qu’elle était folle. Ce n’est donc pas la télépathie ici qui est a l’origine de ses problèmes, mais l’ignorance et l’absence de gestion de ses pouvoirs télépathiques.

Exemple #3 : voici une autre homme, elle s’appelle Maurice. Maurice n’est ni ouvert ni fermé à la télépathie. En fait, il s’en fout, le sujet ne l’intéresse pas.

Un jour, Maurice croise une femme télépathe qui pour X raison va lui envoyée des pensées qui ne sont pas très sympathique.

Ne s’intéressant pas au sujet, il ne connaît rien de la télépathie, ni comment créer une barrière psychique pour s’en défendre.

Il est donc une proie facile pour la femme télépathe qui va lui envoyer des pensées négatives jusqu’à le rendre dingue.

Maurice devient nerveux, susceptible et s’emporte sans raison apparente. Ce qui est en soi une réaction normale et même « classique » dans une pareille situation.

Maurice ne comprenant pas ce qui se passe finit par craquer sous la pression et finit par faire une dépression nerveuse avec tentative de suicide.

Dans ce troisième exemple, c’est l’utilisation malveillante par la femme télépathe qui est en cause. Ainsi ce n’est pas la télépathie en soi, mais les effets de son utilisation négative qui l’a rendu fou.

A travers ces 3 exemples, il faut comprendre que la télépathie en soi ne rend pas fou. Par contre sa mauvaise utilisation ainsi que sa mauvaise gestion ou absence de gestion ( comme dans le cas de l’exemple 2 ) peut effectivement rendre une personne complètement dingue.

Dans ce sens, il faut bien comprendre que la télépathie n’est qu’un instrument psychique de la conscience et que comme n’importe quel instrument, on peut réaliser des choses constructives ou destructives et toxique. C’est comme un couteau. Avec un couteau, on peut faire de belles choses comme on peut blesser et tuer. Maintenant si vous vous blesser avec le couteau, allez vous rejeter la faute sur le couteau? Pourtant c’est ce que beaucoup de gens font avec la télépathie lorsqu’elle est mal utilisée ou mal maitrisée.

4 comments

  1. C’est vraiment grave d’être interné en HP à cause de l’ignorance et la stupidité de certains… Mais cela peut être vrai dans un sens… Enfin même si la personne était télépathe et non dingue comme le crois les docs qui les prendra au sérieux ? C’est tout simplement horrible

    1. L’internement en CHS (Centre Hospitalier Spécialisé) ou “hospitalisation” en terme officiel n’est pas systématique, par contre le traitement médicamenteux oui.

  2. Étrangement cette article tombe à un certain moment, parce que j’ai une amie télépathe de nature qui a été internée en hôpital psychiatrique il y a tout juste un mois. Je me doutais bien que cela allait arriver un jour. Déjà de base , elle était toujours anxieuse quand j’allais la voir. Elle encaissait toutes les pensées de chaque personne qu’elle croisait. Pourtant , c’était la première à dire qu’il fallait apprendre à gérer ces émotions. Depuis cette crise du COVID-19, elle a été dépassée par l’anxiété et la peur qu’elle a fini par faire une dépression et par devenir totalement folle. Puis vers début août, elle a obtenue une place dans cette hôpital où elle va y rester pendant un moment tout en subissant des soins chimiques ( antidépresseurs, somnifères, anxiolytiques et etc…). Aujourd’hui, c’est par cette exemple que j’ai compris pourquoi la maitrise de soi dans l’exercice télépathique était important. D’ailleurs, j’ai pu tester par moi même à quelle point de capter l’émotion d’une personne anxieuse pouvait être si intense.

    1. Oui, capter les pensées et émotions des autres peut être délétère. Surtout quand on est entouré de personnes aux pensées et comportements anxiogène et/ou destructeur, toxiques. C’est pour cela qu’il faut vraiment être ancré, stable avec la confiance en soi et avoir la maitrise de soi. Mais aussi savoir gérer correctement ses contacts télépathiques.

      http://pouvoirs-psi.com/blog/telepathie-vivre-enfer/

      Mais quand il commence à y avoir trop d’énergie négative comme cela arrive actuellement avec l’hystérie planète volontairement entretenue par les médias, les gouvernements, les labos et les médecins vendus, on peut faire un retrait télépathique afin de conserver son équilibre mental. Sinon, comme votre amie, on chope tout, ce qui créer de la pression psychique, puis arrivé a saturation, l’esprit lâche naturellement pour conserver son équilibre. Et là, c’est la dépression avec les crises, pleurs & cie.

      Pour ma part, je n’écoute plus les médias mainstreams ni les journalistes, ils m’énervent. j’évite aussi les lieux avec beaucoup de monde pour limiter mon exposition aux pensées et énergies collectives de peur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *