Qu’est-ce que le désafférentement?

Posted by

Le désafférentement est un phénomène psychosensoriel de déconnexion entre la conscience et les sens du corps biologique. Toutefois, il ne doit pas être confondu avec une sortie de corps.

Ce dernier est consécutif à un état de relaxation qui se manifeste par divers signes et non des symptômes (1). Ces signes sont :

  • Sensation de déformation des membres, doigts
  • Sensation de gonflement, de flottement
  • Sensation d’avoir des bestioles se promenant sur son corps
  • Sensations de fourmillement, picotement
  • Sensations d’être traversé par un courant électrique

Ces signes sont tout à fait normaux et naturels et SANS danger pour la santé. Ce n’est pas un problème neurologique.

Donc si vous méditez et que vous vous retrouvez avec ce type de sensations sur le corps, vous saurez que c’est juste un désafférentement.

La fonction du désafférentement

Dans l’univers, tous ce qui se manifeste et existe à une raison d’être, une fonction dans un processus. Même si nous ne le comprenons pas toujours. La nature est économe, elle ne manifeste jamais les choses inutilement.  Donc si un désafférentement apparaît, c’est qu’il a une raison d’être, autrement il n’apparaitrait pas.

Alors quelle est cette fonction, cette raison d’être ?

Le désafférentement prépare simplement le terrain au déclenchement de l’état vibratoire en déconnectant la conscience de ses sens biologiques. Ce n’est que cela.

Après le désafférentement

Une fois entièrement désafférentée (et si on n’a pas stoppé le processus), le corps d’énergie (psionique) modifie sa fréquence et l’état vibratoire peut commencer à travers des mouvements du corps psionique (corps d’énergie) afin de le dissocier du corps biologique/bio-photonique.

Le manque de conscience et de connaissance peut alors nous donner l’illusion que c’est notre corps biologique/physique qui bouge avec diverses sensations (sensation de chute, tangage, vibrations intérieures, chaleur, froideur, etc.) Alors que c’est notre corps d’énergie/psionique qui bouge en réalité.

De plus la modification de fréquence va connectée la conscience à de nouvelles réalités qui se manifestera par de la clairvoyance et de la clairaudience. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup d’expérienceur commence à voir et entendre des choses qui n’appartiennent pas à notre monde physique.

Que faut-il faire en cas de désafférentement ?

Sachant que le désafférentement n’est absolument pas pathologique ni dangereux, il faut laisser le processus aller jusqu’au bout.

Le fait de ressentir cela fait partie de ce que nous avons besoin de savoir et d’expériencer pour notre évolution de conscience. Il ne faut donc pas en avoir peur ni le rejeter, mais l’accepter.

Et si vous faites une sortie de corps après, félicitation ! Car cela prouve que vous avez atteint un nouveau seuil dans votre évolution de conscience. Sachez enfin qu’il est tout à fait normal et naturel de sortir de son corps. Voyez donc cela comme un heureux événement. Mais tempérer comme même votre joie si il y a, car vous rentrerez aussitôt dans votre corps !

Enfin, il faut savoir que chez les shandariens, il est de coutume de féliciter celui ou celle qui sort de son corps pour la première fois – hors initiation.

(1) Le symptôme est lié à un problème de santé alors que le désafférentement n’est pas lié ici à problème pathologique. Il s’agit dans ce cas de figure bien précis d’un phénomène normal et naturel. C’est pour cela qu’on préfère utiliser le terme de « signe » plutôt que celui de « symptôme ».  De toute façon, on est tellement fermés d’esprit et névrosés en occident qu’on trouve anormal et qu’on pathologise tous ce que sort de notre cadre de référence, que l’on ne comprend pas ou que nous ignorons.

Source : les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *