Le Corps Biologique (Partie II)

Posted by

Dans cette seconde partie, nous allons voir le fluide de vie et la force nerveuse. Pour bien comprendre de quoi nous parlons, nous vous invitons a lire la première partie si vous ne l’avez pas encore lu.

La force de vie animant le corps psionique possède une intention qui s’exprime à travers son réceptacle. La présence de la force de vie après nidation (incarnation) dans le réceptacle se traduit sous 2 formes complémentaires l’une de l’autre  qui sont la force nerveuse et le fluide de vie. La force nerveuse issue de l’énergie bio-photonique est le coté masculin et le fluide de vie issue de l’énergie psionique, le coté féminin de l’énergie du cosmos. Ensemble ils constituent son vitalisme.

La Force nerveuse

La force nerveuse  est la conversion de l’énergie bio-photonique au niveau de la bio-unité centrale (cerveau) en énergie bioélectrique. Cette énergie s’exprime alors sous la forme de flux nerveux par cause qui deviennent des influx nerveux (ou potentiel d’action) par effet. Lesquels parcours le réseau nerveux de l’ensemble de l’enveloppe charnelle pour lui donner force et vitalité.

La fonction de la force nerveuse est de maintenir le contrôle du réceptacle de vie par la force de vie qui l’habite. Dans ce sens, la force nerveuse et ses flux permettent de contrôler ses gestes, de comprendre une information et de communiquer. Ainsi il n’y a pas de contrôle possible du réceptacle sans l’existence de la force nerveuse.

Afin d’assurer son fonctionnement correcte dans le réceptacle de vie, la force nerveuse à besoin de calcium et de magnésium.

La force nerveuse utilise pour agir et accomplir sa fonction/intention les biosystèmes suivants:

  • le système de contrôle (système nerveux)
  • le système de portance ( squelette et muscles)

La connexion et la communication entre ces 2 biosystèmes forment le système neuromusculaire.

Le Fluide de vie

Le fluide de vie  est  la matérialisation de l’énergie psionique. Cette expression de l’énergie dans la matérialité est le sang humain. Son intention ou « fonction » est de transporter d’une partie à l’autre du réceptacle de vie tout les bio-éléments nécessaires à la vivance, la vie de ce dernier. D’où le terme de « fluide de vie ».

Le fluide de vie se compose à 55% de plasma, de moins 1% de globule blanc et de 45% de globule rouge. Le plasma sanguin est une substance aqueuse de couleur jaunâtre, il est composée de 90 % d’eau et de 10 % de protéines (albumines, immunoglobulines, lipoprotéine), glucides, acides aminés, sels minéraux, vitamines, hormones et des déchets métaboliques (urée, acide urique, bilirubine).

Dans la pensée shandarienne, le fluide de vie/sang est considéré comme « impur » seulement lorsqu’il est porteur de virus, bactéries, parasites ou prions. Donc à l’inverse, il est considéré comme « pur » lorsqu’il n’en contient pas. Enfin, contrairement aux religions, le sang menstruel n’est pas vu ici comme un sang impur.

◊ Les cellules sanguines sont de 3 types dont :

1)Les Érythrocytes (globule rouge), leurs fonctions est de transporter l’oxygène et la régulation du pH sanguin.

2) Les Leucocytes (globules blanches), leurs fonctions est d’assurer la défense immunitaire du réceptacle de vie. Il existe 3 grandes catégories de leucocytes: les lymphocytes, les monocytes et les granulocytes neutrophiles, éosinophiles et basophiles.

3) Les Thrombocytes (plaquettes), leurs fonctions est de maintenir la structure tissulaire et d’assurer la régénération tissulaire.

Le nombre de cellules constituent des valeurs sanguines s’exprimant l’état d’équilibre (santé) ou de déséquilibre (maladie) du réceptacle de vie. Cependant les valeurs seront différentes selon que l’enveloppe biologique soit mâle ou femelle ainsi que l’age.

Le fluide de vie suit un cycle de création et de destruction dans lequel il se créer, se détruit pour ensuite se recréer et ainsi de suite.

Dans sa phase de création, il la force de vie se matérialise dans le corps au travers de la (re)générescence de cellules sanguines ou « l’hématopoïèse ».

Durant son existence, le fluide de vie va s’exprimer alternativement sous 2 formes. Il y a le fluide de vie vitalisée/revitalisée qui est le sang hématosé (+dioxygène (O2)/- dioxyde de carbone (CO2)) . Puis le fluide de vie dévitalisé qui est le sang non-hématosé (+ dioxyde de carbone (CO2)/- dioxygène (O2)) .

Le fluide de vie/sang est ainsi polarisé soit en positif soit en négatif.

  • Lorsque le fluide de vie/sang est hématosé > Polarité +
  • Lorsque le fluide de vie/sang est non-hématosé > Polarité –

C’est l’existence conjointe des 2 polarités (+/-) du fluide de vie qui assure la continuité des cycles vitaux du réceptacle biologique et donc, sa présence et opérationnalité sur le plan physique du cosmos.

Dans sa phase de destruction, la force de vie se dématérialise à travers la destruction  des anciennes cellules sanguines, un processus appelé « l’hémolyse ». Ceci afin de renouveler le fluide de vie qui ouvrira un nouveau cycle. S’il y a perte de cellule sanguine (saignement), il s’agit d’une séparation de la force de vie de son enveloppe charnelle dans la matérialité. Et s’il y a  transfusion sanguine, alors il y a ajout matérialisée de force de vie au corps.

Le fluide de vie se segmente en 4 groupes sanguins basés sur l’identité des cellules du sang. Ils forment le système ABO.

➤ Le groupe sanguin A est lié au pouvoir créateur du cosmos.

➤ Le groupe sanguin B est lié au pouvoir procréateur du cosmos.

➤ Le groupe sanguin AB est lié à la fois au pouvoir créateur et procréateur du cosmos.

➤ Le groupe sanguin O n’est lié ni au pouvoir créateur ni au pouvoir procréateur du cosmos. Il est donc libre de choisir l’un ou l’autre des 2 pouvoirs.

Chaque groupe possède à la fois un rhésus positif et un rhésus négatif.  C’est-à-dire qu’il y a à la surface des globules rouges la présence (Rh+) ou l’absence (Rh-) d’un antigène D. Ils forment le système Rh. Dans ce système, le rhésus positif est masculin et le rhésus négatif est féminin sans qu’il n’y ait de connotation manichéenne bien-mal.

La combinaison des systèmes ABO et Rh engendre 8 groupes sanguins, dont : A+, A-, B+, B-, AB+, AB-, O+ et O-.

Le fluide de vie utilise les bio-systèmes suivants pour agir et ainsi assurer sa fonction/intention:

  • Le système de circulation (système cardiovasculaire) pour acheminer le fluide de vie et ainsi délivrer son contenu (bio-éléments/nutriments)
  • Le système de ventilation (système respiratoire) pour revitaliser le fluide de vie dévitalisée à travers le processus d’hématose.
  • Le système d’alimentation (système digestif) pour alimenter/charger le fluide de vie en nutriments à travers le processus de la digestion pour ensuite les transmettre aux cellules/tissus et organes.
  • Le système d’épuration (système urinaire) pour le nettoyage du fluide de vie à travers le processus d’urogenèse (synthèse de l’urine) et de la miction.

Les autres bio-systèmes (sensoriel, communication, protection, reproduction) sont propres au fonctionnement du réceptacle de vie ainsi qu’aux fonctions nécessaires à sa vivance sur ce plan de densité vibratoire.

Voilà, ça sera tout pour le corps biologique. On n’a fait ici que survoler les choses sans entrer dans les détails, sinon, il y en aurait pour plusieurs volumes de texte.

Source: les enseignements shandariens

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *