Communiquer avec les esprits

Posted by

Il existe dans la pratique shandarienne, une nuit, le 12 juin que l’on appelle la nuit des esprit (Νύχτα των πνεύματα). Durant cette nuit, on recentre nos énergies, pensées et consciences sur les esprits, leurs apparitions et manifestations. Pour faire simple, il s’agit d’une séance de spiritisme dans laquelle on entre en contact avec des entités du plan paraphysique. C’est-à-dire le monde de l’astral. Autrement dit, on communique avec les esprits. Le but de cette célébration est d’entretenir l’esprit à d’une communication universelle sans barrière de l’espace et du temps.

Veuillez enfin noter que le fait qu’on se connecte directement par télépathie à l’entité rend l’utilisation de support telle que une planche Ouija ou un verre inutile. On peut les utiliser quand même, mais bon, cela ne servira pas à grand chose.

Pour la nuit des esprits, on suivra le protocole suivant :

1) Les Shandariens formeront un cercle en petit comité

3) Les Shandariens du cercle connecteront leurs esprits aux plans et dimensions supérieurs du cosmos.

4) Les shandariens du cercle se connecteront télépathiquement à une entité  présente sur ces plans pour la faire venir.

La connexion télépathique consiste ici à se connecter à une entité pour ensuite l’inviter à venir. Celle-ci est ici l’équivalent shandarien de la pratique magique de l’invocation, mais à un degré plus sophistiqué.

5) Les shandariens du cercle interagiront avec l’entité avec respect et prudence.

6) Les shandariens du cercle remercieront l’entité pour avoir accordée de son temps et de son énergie. Et que cette dernière peut maintenant repartir.

7) Les shandariens du cercle se déconnecteront télépathiquement de l’entité

8) Les Shandariens du cercle déconnecteront leurs esprits des plans et dimensions supérieurs du cosmos.

9)  Les Shandariens dissolveront le cercle

Risques et dangers de cette célébration

Je tiens cependant à vous avertir des 5 principaux dangers de la nuit des esprits qui sont la hantise, la fascination, l’obsession, la terrorisation et la possession. La hantise survient lorsque l’entité connectée et donc invoquée à décider de rester sur les lieux pour X raison et ainsi jouer les squatteurs de service. La fascination survient lorsque l’entité à décider de prendre le contrôle mental des participants en utilisant l’instrument de la fascination sur ces derniers.  L’obsession survient quand l’entité crée dans l’esprit des connectés une obsession pour telle ou telle chose. La terrorisation survient quand l’entité à décidé de terroriser les participants soit par jeu, soit par colère. La possession survient lorsque l’entité prend possession du corps de l’un ou plusieurs des participants.

Source: la Voie du Shandarien

3 comments

  1. Bonjour,

    Sachant que les entitées sont présentent à chaque moment et endroit, quelle est la différence lorsqu’on les invoque ? Se matérialisent-elles concrètement ?

    Est-ce que la peur est une brèche qui permet la possession ?

    Est-il possible d’être possédé durant le processus de sortie hors du corps ? il me semble avoir eu une expérience similaire dernièrement durant le processus de sortie, un peu choquante! Mais il se peut que ce soit moi qui ai créé l’ensemble des réactions de mon corps.

    1. Sachant que les entitées sont présentent à chaque moment et endroit, quelle est la différence lorsqu’on les invoque ? Se matérialisent-elles concrètement ?

      La différence se situe dans l’interaction.

      D’ordinaire, elles vaquent à leurs occupations et ne s’intéressent pas de nous. Mais parfois elles peuvent nous observer sans communiquer. Il n’y a donc pas d’interaction entre elles et nous.

      Dans le cas de l’invocation (et si il y a réponse à cette invocation de la part de l’entité. Car il y en beaucoup qui ne réponde jamais !), il y a communication et interaction.

      Après il y a différente forme d’interaction qui peuvent aller de la télépathie, de sensations physiquement ressenties jusqu’à la matérialisation. Quand à la matérialisation, ca peut arriver, mais la chose reste rare. Parce que se matérialiser demande beaucoup d’énergie à concentré et s’est épuisant. Essayer une fois en sortie de corps de vous matérialiser aux yeux des personnes physiques. Vous allez voir que vous allez vite être claqué au bout de quelques instants ! Pour les entités c’est pareil. Les interactions sont majoritairement fait par télépathie et par des ressenties physiques.

      Est-ce que la peur est une brèche qui permet la possession ?

      Non, ca c’est un vieux mythe. Par contre la peur nourrit certaines entités qui peuvent vous parasiter. Mais il faut bien faire la différence entre un parasitage et une possession. C’est complètement différent. D’un autre coté, elles peuvent aussi vous créer des peurs inconscientes pour que vous produisiez de l’énergie à basse fréquence. Nous on appelle cela du Kesh. Robert Monroe l’appelait le Loosh. Loosh ou Kesh, c’est pareil. C’est seulement l’appellation qui change.

      Est-il possible d’être possédé durant le processus de sortie hors du corps ? il me semble avoir eu une expérience similaire dernièrement durant le processus de sortie, un peu choquante! Mais il se peut que ce soit moi qui ai créé l’ensemble des réactions de mon corps.

      Non. Une fois de plus c’est un vieux mythe sur les sorties astrales. Par contre certaines entités peuvent tourner autour de votre corps ou même essayer de vous retenir soit au moment de la sortie soit au moment de la rentrée de corps. Ça ce sont les emmerdeuses de service à l’action ! ces entités n’ont rien d’autre à faire, alors elles s’amusent à faire chier les autres comme ca. MAIS, ca peut aussi être des peurs inconscientes qui se matérialisent en sortie de corps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − onze =