La combustion spontanée humaine

Posted by

Qu’est-ce que la combustion spontanée?

La Combustion humaine spontanée ou autocombustion est un résultat, celui de l’élévation de la chaleur non pas de l’enveloppe biologique (le corps), mais de la chaleur de la conscience (l’âme). En effet, il faut se souvenir que la conscience n’est rien d’autre qu’une masse d’énergie composée de particule d’information et d’énergie, les psions. Lorsque la température de la masse psionique s’élève, elle finit par brûler l’enveloppe de l’intérieur, au niveau des viscères (cœur, poumons, estomac, intestins, foie, etc…) jusqu’à réduire le tout en cendre. C’est d’ailleurs pour cela que dans des cas de combustion spontanée, on peut observe que le tronc soit a été entièrement carbonisé soit a été complétement réduit en cendre alors que les membres supérieures et inférieures restent intacts. Dans un sens, la combustion spontanée est une forme de pyrokinésie vu que le principe de fonctionnement reste le même. Cependant, la seule différence avec cette dernière est que l’élévation de la température se fait sur un corps humain alors que la pyrokinésie se fait sur des corps inorganiques.

Le Processus de combustion spontanée

A l’origine de la combustion spontanée, il y a donc l’élévation de la température de la conscience elle-même. Mais qu’est-ce qui est à l’origine de cette élévation ? La réponse est la suggestion voir une autosuggestion. Toutefois une suggestion ou autosuggestion ne peut pas à elle seule déclenchée une combustion spontanée. Par exemple si vous vous suggérer que vous êtes en feu, vous allez effectivement chauffer de l’intérieur de la poitrine, mais pas assez pour être brulé. Il faut donc des conditions bien particulières qui doivent être réunies permettant le processus. Notamment un niveau de concentration et de crédulité assez élevé couplé à un ECM (Etat de Conscience Modifié). A partir de là, les particules de la conscience (les psions) vont commencer à s’agiter jusqu’à faire augmenter la température. Lorsque cette dernière atteint son maximum, les organes internes se mettent à brûler jusqu’à leurs carbonisations. C’est la combustion spontanée.

Les 5 stades de la combustion spontanée

Dans la pensée Shandarienne, on définit le processus de combustion spontanée en 5 stades, dont:

1er stade : Echauffement interne

2ème stade : Brûlure du corps (en surface et en interne)

3ème stade : Enflammement du tronc – Décès du sujet

4ème stade : Carbonisation du corps

5ème stade : Incinération du corps

Combustion spontanée et télépsychie

Alors si la combustion spontanée peut être déclenchée par la pensée par une suggestion, une question se pose. Peut-on déclencher une combustion spontanée chez une personne ? Oui, il s’agit dans ce cas bien précis d’une attaque télépsychique. En gros, le télépsychiste s’introduit dans l’esprit de sa cible et lui suggère par télésuggestion que son corps est en train de brûler. A partir de là, 3 dénouements possibles :

1) Soit l’esprit de la cible n’est pas assez fort pour se déclencher une combustion spontanée et la personne commence à avoir des hallucinations dans lesquelles elle est en feu. D’un point de vue sceptique on prendra cela pour un trouble mentale ou pour une hallucination causée par l’absorption de substances psychotropes.

2) Soit l’esprit de la cible est moyennement capable de se déclencher une combustion spontanée et des brûlures inexpliquées apparaissent sur le corps. Toujours du point de vue sceptique on dira que la personne s’est brûlée en approchant de trop près ou en manipulant une source de chaleur.

3) Soit l’esprit de la cible est totalement capable de se déclencher une combustion spontanée et elle finit par s’enflammer toute seule, sans raison apparente. Toujours du point de vue sceptique ils diront que le sujet s’est immolé par le feu. (suicide ou meurtre)

Quoi qu’il en soit, utiliser la télépsychie pour déclencher une combustion spontanée chez un sujet n’est rien d’autre qu’une exécution par la pensée. En d’autre terme, un assassinat perpétré par l’esprit.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *