Télépathie, comment développer son émitivité mentale?

Posted by

Pour pouvoir communiquer par la pensée, il est essentiel et fondamental que vous développiez et maitrisiez votre émitivité mentale. Autrement dit, votre capacité d’émission de pensée.

Comment fait-on cela ?

Et bien vous allez devoir apprendre à parler mentalement, non pas à vous-même, mais à votre percipient ! Et c’est là que les choses deviennent un tantinet plus difficiles. Car parler mentalement est simple, mais parler mentalement à l’autre est une autre histoire.

Ainsi, lorsque vous apprenez a parler mentalement, vous allez rencontrer 2 difficultés majeures, l’une sur le plan psychique et l’autre sur le plan somatique.

Sur le plan psychique

Sur le plan psychique, la difficulté réside dans le fait de pouvoir parler consciemment et volontairement par la pensée. Effet, quand on parle mentalement, on s’adresse généralement à soi-même.

Une pensée qui est émise soit instinctivement, par exemple « j’ai envie de ceci ou cela », soit qui est émise en réaction/réponse à quelque chose. Par exemple vous voyez une voiture passée devant vous qui vous plait et vous vous dites mentalement « elle est superbe cette voiture ». Ou encore vous vous faites un discours intérieur “Ah oui, mais non…. Et si….je… bla bla bla”.

Dans les 3 cas, il s’agit d’une pensée qui n’est pas volontairement ni intentionnellement émise et donc, de cause à effet, qui n’est pas maitrisée. Même si en apparence on a l’impression de maitriser notre voix mentale ou notre discours intérieur, on ne maitrise rien en réalité! C’est une illusion de notre égo…. La vérité est que c’est notre disque qui tourne tout seul dans notre tête avec toutes nos histoires qu’on se répète encore et encore sans jamais vraiment en prendre conscience.

Or, dans la communication télépathique, vous allez émettre votre pensée de manière volontaire et intentionnelle et non de manière automatique, instinctive ou réactionnelle. Ce qui nécessite un effort mental. Et c’est cet effort mental que vous devez faire au début qui rend difficile l’émitivité mental sur le plan psychique. Puis a force de répétition, l’esprit s’entraine et s’accoutume et cela devient de plus en plus facile jusqu’à ce que cela devienne un automatisme.

Sur le plan somatique

Sur le plan somatique, c’est à dire sur le plan du soma, du corps, la difficulté réside dans le fait que pour parler en tant qu’humain, nous utilisons l’appareil phonatoire. Que l’on parle à quelqu’un ou que l’on se parle à soi-même.

Par exemple, lorsque vous vous dites quelque chose, il n’est pas de rare que soit vous bougiez vos lèvres, parliez en chuchotant ou bien à haute voix. Que cela soit consciemment ou inconsciemment, on le fait tous.

Le problème ici est que lorsque vous utilisez votre appareil phonatoire, toute l’information et l’énergie psychique passe dedans. Ce qui est fort embêtant pour la télépathie. Car cela déroute l’énergie psychique dans votre gorge au lieu de la transmettre dans l’esprit de votre percipient. Résultat, aucune émission de pensée ne se produit ! La réalité est qu’on ne peut pas communiquer verbalement et télépathiquement en même temps. C’est soit l’un, soit l’autre.Par contre, on peut alterner les 2 dans une même communication.

Pour remédier à ce soucis somatique de la télépathie, c’est avec votre tête que vous devez parler et non avec votre gorge ! C’est-à-dire que vous devez laissez votre gorge au repos au moment ou vous parler mentalement. Autrement, toute votre pensée et énergie psychique va passer dedans au lieu d’être communiquer à votre percipient. Et c’est un exercice assez difficile au début, car le fait de vouloir parler, même mentalement active automatiquement notre appareil phonatoire. Ce qui est tout à fait normal, puisque nous avons grandit en utilisant la fonction de la phonation pour parler.

Ensuite pour parler avec votre tête, focalisez tout simplement votre attention sur l’espace entre vos 2 yeux au moment de créer votre pensée. Au début c’est difficile, mais c’est aussi assez bizarre et étrange comme sensation, car on n’a pas l’habitude de fonctionner ainsi. Puis a force de répétition l’esprit s’habitue jusqu’à ce que cela devienne un automatisme. Une fois que c’est automatique, vous ne vous en occupez plus, et vous adressez directement votre pensée à votre percipient. Après c’est juste une question de connectivité et de fréquencité mentale pour que votre percipient entende clairement votre voix mentale dans sa tête.

Ainsi, vous allez finir par développer votre capacité d’émitivité mentale. C’est simple, mais ce qui est simple n’est pas forcement facile. Car nous devons composer avec nos habitudes mentales pour en rajouter de nouvelles pour communiquer aussi bien par la pensée que par le verbe.

Maintenant dans l’état actuel des choses, on ne doit pas supprimer le langage parlé, mais l’utiliser en parallèle du langage télépathique. Puis on verra si on maintiendra le langage verbale ou qu’on le remplacera par la télépathie dans les siècles et millénaires à venir. Mais pour le moment, occupons-nous du présent, on garde le langage verbal et on rajoute et utilise le langage télépathique en parallèle.

Source: les enseignements shandariens

2 comments

  1. Bonsoir,
    Lorsque l’on se focalise entre nos deux yeux , en vision optique on va trouble justement ou cela n’a rien à voir ?

    1. Focalisez votre attention sur l’espace inter-sourcilière les yeux fermés et non les yeux ouverts!

      On utilise la vision optique pour se focaliser sur un point/objet devant soi et non entre ses 2 yeux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =