Comprendre l’ectoplasmie

Posted by

Qu’est-ce que l’ectoplasmie?

L’ectoplasmie est le processus et la manifestation énergétique et psychique produisant un ectoplasme. Un ectoplasme est une extériorisation et matérialisation de la pensée sous forme d’une substance.  Les non-shandariens appellent cela l’éther, nous shandariens appelons cela du matériel psionique, car il s’agit de psycho-matière composée de particule psychique, les psions.

La pensée shandarienne ainsi que sa cosmologie décrivent 2 types d’ectoplasme qui sont les ectoplasmes non-structurés et les ectoplasmes structurés.

► Les ectoplasmes non-structurés sont les ectoplasmes tels que le définit la parapsychologie. C’est-à-dire une substance blanche indéfinie.

► Les ectoplasmes structurés sont les ectoplasmes prenant la forme d’objet, de membre de corps humain, de personnes. Il ne faut cependant pas confondre les ectoplasmes structurés avec la manifestation des sorties de corps ou projections astrales. Il n’y a aucun lien entre les 2.

Dans le Shandarisme, les ectoplasmes sont considérés comme une forme de psychokinésie dans laquelle on matérialise un objet X ou Y à partir de psycho-matière. Toutefois la densité sera moindre que celle des objets physiques existant dans cette dimension.

Création et manifestation ectoplasmique

Il y a création et apparition ectoplasmique lorsque l’esprit projette de l’énergie psychique ou “masse psionique” en dehors du corps. Cette projection d’énergie psychique structurée ou non-structurée dépend directement de 3 paramètres qui sont:

L’état de conscience: la personne projetant de l’énergie psychique doit être en ECM (État de Conscience Modifiée): en, transe ou en méditation profonde.

La degré de concentration:  la personne projetant de l’énergie psychique doit être en état de concentration profonde et intense. C’est ce que l’on appelle dans le Shandarisme l’absorption mentale. Il y a 3 niveaux de concentration (la focalisation mentale, la concentration mentale proprement dite et l’absorption mentale).

La volonté créatrice: la personne projetant de l’énergie psychique doit avoir une volonté avide de créer l’ectoplasme. Autrement dit, cela ne doit pas être un simple désir, mais vraiment une volonté avide. A cet effet,  Shandarisme définit 3 degrés de volonté: le vouloir, le désir et l’avidité.  Le vouloir et le désir ne produisent rien, seule l’avidité donne des résultats n’en déplaisent aux adeptes du bien et du mal, de la morale et de la vertus.

A partir de là, la personne va tout simplement entrer en ECM (Etat de Conscience Modifié), se concentrer sur l’objet de son choix jusqu’à entrant dans un état d’absorption mentale. Enfin, elle va poser une volonté avide de faire apparaitre l’objet de sa concentration à l’extérieur d’elle-même. Voilà, c’est aussi simple que cela. Mais ce qui est simple n’est pas forcement facile à réaliser.

Lorsque cet ectoplasme est structuré par la visualisation, il devient un spectre plus ou moins dense. Un phénomène également appelée Tulpa chez les bouddhistes tibétains. Puis lorsque cette même visualisation est transmise par télépathie, cela devient une apparition se matérialisant sous les yeux du percipient.

Comment créer un ectoplasme?

Utilisez la technique shandarienne pour faire apparaitre un ectoplasme juste sous ses yeux ou sous les yeux d’autrui:

1) Définissez d’abord ce que vous voulez faire apparaitre avec précision. Souvenez-vous que dans les pouvoirs de la pensée “ce qui se conçoit clairement s’exprime clairement“.

2) Faites l’exercice shandarien de relaxation générale

3) Entrez en ECM (État de conscience modifié) afin d’abaisser vos ondes cérébrales en Thêta. Pour ce faire, auto-hypnose ou méditation, aux choix.

4) Concentrez votre attention sur l’objet de votre apparition jusqu’à entrer dans un état concentratif totale ou état d’absorption mentale.

5) Posez l’intention de faire apparaitre devant vous l’objet de votre concentration. Votre volonté doit être une volonté avide.

6) Restez ainsi jusqu’à matérialiser l’ectoplasme devant vous.

Attention toutefois: si vous avez le moindre doute ou de la peur (peur de l’inconnu) au moment de cette pratique, cela va foirer. Car la peur et le doute agiront comme des inhibiteurs mentaux bloquant le processus mental permettant la création de l’ectoplasme. Vous devez donc avoir la certitude absolue de pouvoir y arriver sans doute ni peur.

La création ectoplasmique, pourquoi faire?

La création ectoplasmique ou création d’ectoplasme peut avoir plusieurs fonctions comme:

  • Tester ses capacité de création psychique
  • Exposer une pensée, un concept par sa matérialisation en vue de sa claire compréhension
  • Communiquer un message, une information
  • Faire un “Bonjours Chérie”

Faire un “Bonjours Chérie”  est un petite vengeance à la sauce typique shandarienne contre une personne qui nous à jouer un “coup de pute”. Ce petit jeu consiste à faire apparaitre des ectoplasmes prenant la forme d’entités malfaisantes, des flammes & cie sous ses yeux de la personne qui est chez elle par télépathie.  Oh le con! C’est là qu’il croit qu’il y a réellement un esprit frappeur chez lui… “Au secours, ma maison est hantée”. Eh oui, on est de vrais sadiques avec ceux et celles qui nous emmerde…

Bon, plus sérieusement

Les ectoplasmes sont en fait simple a créer Mais qui requière une véritable maitrise de soi, de ses pensées et de son énergie vitale pour que le processus psychique et énergétique s’opère véritablement.

Une petite anecdote pour finir:

Un jour, le fondateur  était vraiment plongé dans ses pensées. Il lève les yeux et là soudain, il voit son double à quelques mètres devant lui. Une copie conforme avec les mêmes habits. Cet ectoplasme à durer quelques secondes avant de disparaitre. Sur le coup, il a été surprit. Après comprenant ce qui s’était passé, il  commença à cogiter: Comment j’ai fais cela?  Suis-je sortie de mon corps, c’était une bilocation ou quoi? S’interrogat-t-il. Dans les jours qui ont suivis, il a tourné et retourner la question dans sa tête: Comment j’ai fais ça? Comment mon inconscient à -t-il fait cela? Il faut que je puisse le refaire à nouveau... Alors il chercha, il chercha, il chercha et finalement, il tomba sur cette histoire des bouddhistes tibétains qui arrivaient en état de concentration profonde a extérioriser et matérialiser leurs pensées. C’est là qu’il a comprit ce qui s’était passé il avait créé un ectoplasme, un double  de lui-même durant quelques secondes quand il était en état de concentration intense (absorption mentale).

Aujourd’hui, avec cette expérience, nous savons qu’il est possible de créer des ectoplasmes de manière aussi bien consciente qu’ inconsciente et surtout comment les créer.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *