Comprendre les désirs et pulsions sexuelles

Posted by

D’abord qu’est-ce qu’un désir sexuel et une pulsion sexuelle ?

Pour faire simple, le désir sexuel est une information injonctive n’en déplaise à certains. Sa fonction est donc de donner l’injonction de l’acte sexuel. Cette injonction s’exprime alors à travers des pulsions sexuelles. C’est à dire des charges énergiques (+) qui sont là pour inciter le passage à l’acte. L’exécution de l’acte sexuel générant alors leurs déchargements et annulation énergétique (-).

L’origine de cette information injonctive est la conscience biologique. En effet, il faut savoir que lorsqu’il y a incarnation/réincarnation, il y a l’association entre 2 consciences qui sont :

  • Notre propre conscience associé au corps psionique qui s’associe à son tour à :
  • La conscience du corps biologique ou « conscience biologique ». C’est d’ailleurs cette même conscience biologique qui rappelle le corps psionique au corps biologique via le cordon énergétique (le fil d’argent) quand nous sommes en sortie astrale.

Donc le désir sexuel, cette information injonctive vient de la conscience biologique et non du moi supérieur comme on le pensait au début. On peut d’ailleurs le constater en sortie astrale. Lorsque vous n’êtes plus en prise avec l’astral physique et les besoins de votre corps biologique, vous ne ressentez aucun besoin d’aller faire baisette. C’est seulement lorsque vous revenez à votre corps biologique et son plan vibratoire que ces besoins reviennent. Preuve que le désir et les pulsions sexuelles ne viennent pas d’en haut, de notre moi supérieur, mais bel et bien d’en bas, de la conscience biologique du corps physique.

A propos des hormones : Contrairement à la croyance, les hormones ne sont absolument pas à l’origine du désir sexuel. Elles sont justes produite pour préparer le corps et la conscience à l’acte sexuel et rien d’autre. La réalité est qu’il n’existe pas d’hormone du désir proprement dites. Les hormones du désirs ne sont rien d’autres qu’une connerie humaine de plus liée au dogme matérialiste scientifique qui veut que tout soit forcement matériel.

A quoi sert le désir et la pulsion sexuelle ?

Cette information injonctive répond a un besoin naturel et primaire, celui de la reproduction. Ce qui fournira de nouveaux réceptacles de vie pour l’incarnation/réincarnation d’autres consciences. Mais cela répond également au besoin de connexion et fusion avec un autre corps et conscience biologique. Enfin, il existe aussi un troisième besoin qui est celui de la libération de l’énergie de création/procréation dans un but de régulation/conservation de l’homéostasie du corps biologique. Ce qui est le cas lorsqu’il y a une accumulation trop importante de charge énergétique va pousser la personne à se masturber ou avoir un coït afin de justement libérer cette charge et ainsi retrouver l’équilibre, l’homéostasie de son corps biologique.

CEPENDANT, il existe également une autre origine du désir sexuel qui est une source exogène, dont :

  • les médias humains (film, émissions et autres)
  • les égrégores sexuels
  • les parasites énergétiques (succubes et incubes)

De là, si vous avez une bonne maîtrise de soi, vous ne répondez pas à la pulsion. Restant non-réactif, cela finit par passer tout seul. Mais si vous ne parvenez pas à vous maîtriser, vous répondez aux pulsions de votre corps biologiques (masturbation ou coït).

Le cas des nymphomanes et des satyres

Il faut savoir que les nymphomanes (femmes) et les satyres (hommes) en proie a de nombreuses pulsions sexuelles sont en faite des personnes parasitées par des entités énergétiques. C’est à dire qu’elles génèrent en leurs victimes par suggestion télépsychique des pulsions sexuelles afin de les pousser à passer à l’acte et donc, a produire de l’énergie sexuelle qu’elles récoltent ensuite pour s’en nourrir. Ce qui a pour effet de créer une exacerbation de l’activité sexuelle, mais aussi une souffrance psychologique sur le moyen et long terme. Conséquences de la dite exacerbation.

Mais attention aux amalgames! Il arrive que des consciences (âmes) viennent s’incarner ou se réincarner ici dans l’espèce humaine pour apprendre quelque chose en rapport avec la sexualité et qui participe à leurs propres évolutions. Ce qui fait qu’elles vont développer une forte libido avec des besoins sexuels importants et donc, de cause à effet vont avoir une forte activité sexuelle. Dans ce cas bien précis, il ne s’agit nullement de nymphomanie ni de satyrisme, mais seulement de la réalisation de leurs plans d’incarnation. Ces personnes ne sont absolument pas parasités, elles sont mentalement équilibrées et ne souffre d’aucun trouble psychologique dans leurs paroles et attitudes. D’ailleurs on peut le voir à travers une lecture de leurs auras.

Source : les enseignements shandariens

4 comments

  1. Ainsi donc l’addition au sexe résulte d’une influence extérieure qui nous pousserait par injonction mentale à nous adonner en permanence aux plaisirs charnels, dans le but d’y puiser l’énergie sexuelle,mais qu’en est t-il de ces être réincarnés pour expérimenter la sexualité ? Est-ce des humains pour la plupart ou des formes de vies astrales ?

    1. Et aussi est-ce qu’il arrive que des entités astrales s’incarnent dans les corps d’humains pour assouvir à souhait leurs désirs sexuelles ?

      1. Mais qu’appelle-t-on des entités astrales? Car nous-même avant de nous incarner dans un corps humain sommes aussi des entités astrales.

    2. Ce que l’on appelle humain est seulement le corps et ses énergies qu’on utilise pour s’incarner, car la conscience (l’ame) n’est pas humaine par nature. C’est juste une énergie consciente et vivante qui prend une identité humaine en s’incarnant.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *